Huffpost Maroc mg

Le chanteur libanais Melhem Barakat est décédé

Publication: Mis à jour:
MELHEM BARAKAT
RABAT, MOROCCO - MAY 21 : Lebanese singer and songwriter Melhem Barakat performs during the 15th International Mawazine Music festival in Rabat, Morocco on May 21, 2016. (Photo by Jalal Morchidi/Anadolu Agency/Getty Images) | Anadolu Agency via Getty Images
Imprimer

CULTURE - Considéré comme une légende vivante de la musique arabe, le chanteur et acteur libanais Melhem Barakat est décédé ce vendredi 28 octobre à l'âge de 71 ans des suites d'une longue maladie, rapporte la presse libanaise.

Ce natif de Kfar Chima, considéré comme l'une des voix les plus puissantes du Liban, est l'auteur de plusieurs titres célèbres, dont "Farah Ennnas", "Habibi Enta" ou encore "Wahdi Ana".

Sorties dans années 80, ces chansons ont fait le tour des ondes libanaises et l'ont révélé à l'international: Australie, Amérique du Sud, Canada, Etats-Unis, Syrie et Jordanie ont toutes succombé à la puissance de la voix de Melhem Barakat.

Chanteur, compositeur et comédien, cet artiste à la palette variée a collaboré avec de grands noms de la musique arabe comme Najwa Karam, Karol Sakr ou encore Majda Roumi.

Melhem Barakat s'était produit à deux reprises au Maroc, dans le cadre du festival Mawazine à Rabat, en 2009 et en 2016.

LIRE AUSSI:

Sur le web