Huffpost Maroc mg

A Casablanca, des entreprises marocaines du BTP rencontrent des hommes d'affaires du continent

Publication: Mis à jour:
BTP
Imprimer

MADE IN MOROCCO - Une journée de rencontres d'hommes d'affaires en faveur des entreprises marocaines du secteur des matériaux de construction, a été organisée récemment par le Centre de promotion des exportations marocains Maroc Export, en partenariat avec la Fédération des matériaux de construction (FMC).

Tenue le 24 octobre dernier, à l'hôtel Novotel de Casablanca, cette journée a vu la participation de quatre délégations de donneurs d'ordres, ​représentant le Sénégal, la Côte d'Ivoire, le Mali et la République du Congo.

Ces rencontres doivent permettre aux professionnels du secteur, de stimuler les relations économiques et commerciales entre le Maroc et l'Afrique subsaharienne, fournir un portefeuille nouveau et diversifier les opportunités d’investissement et de partenariat, visant à mieux positionner notre industrie dans une perspective d’échange Sud-Sud.

Un moteur pour l'économie nationale

Du fait de son rôle moteur de l’économie, l’industrie des matériaux de construction s’engage à mener toutes les actions nécessaires à même de relancer le secteur. Parmi elles, il y a mise en place d’une stratégie capable de repositionner les différentes activités du secteur dans la dynamique actuelle de la construction au Maroc et de lui assurer un environnement compétitif, porteur d’innovation et de croissance.

Et pour cause, l’industrie en question constitue un tissu productif qui contribue activement à l'économie nationale avec une participation à hauteur de 10% au PIB et de 8,23% à la production industrielle, alimentant toute la filière du BTP et employant environ 40.000 personnes.

Bon rapport qualité-prix

Le Maroc et les produits marocains jouissent d’une très bonne notoriété en Afrique subsaharienne. En effet, le rapport qualité-prix des produits marocains est jugé très optimal, surtout par rapport aux produits chinois, européens et libanais.

La présence de nombreuses sociétés marocaines en Côte d’Ivoire, au Mali, au Sénégal et en République du Congo, notamment du secteur bancaire et du secteur de l’immobilier et la présence de plusieurs accords, dans différents secteurs économiques, signés entre le Maroc et ces pays, favorisent cette fluidité.

Rappelons que les deux éditions des rencontres d’homme d’affaires publics et privés qui ont eu lieu en 2015, ont connu la participation de 120 entreprises marocaines et 31 donneurs d'ordre publics et privés, enregistrant ainsi un total de 502 rendez-vous BtoB. De plus, une entreprise marocaine a pu décrocher une commande de 90.000 euros, soit plus de 970.000 dirhams.