Huffpost Algeria mg

Après son succès sur Facebook, "Info Trafic Algérie" se dote d'un site Web

Publication: Mis à jour:
INFO TRAFIC ALGERIE
Site web
Imprimer

"La RN12 sera fermée par les habitants du village BETHLOU demain 23/10. Prenez vos précautions !" Ceci n’est pas une information parue dans la presse ou un SMS du ministère des Travaux publics, mais une alerte lancée sur le site web "Info Trafic Algérie" publiée la veille à 18h24 dans la rubrique "Rana Rayhine".

L’info parue initialement sur la page Facebook de ITA, grâce au réseau de conducteurs qui y est abonné, a été relayée immédiatement vers le site.

Après trois années d’existence sur le réseau social préféré des algériens, Info Trafic Algérie, la page FB consacrée à l’actualité de la circulation routière en Algérie passe en mode site web.

Une "étape nécessaire, voulue et revendiquée par de très nombreux membres de la page ITA sur Facebook", affirme Meriem Khelil. Le nouveau site a été lancé le 22 octobre 2016 qui coïncide avec la "journée nationale de la presse algérienne". L’idée de "compléter" ITA par un site Internet "remonte à plusieurs mois", affirme Mme Khelil. Et celle de lancer une "application mobile" est dans l’agenda.

Lancée en mai 2013, la page Facebook ITA compte 99.828 abonnés, alors que le groupe fermé éponyme en est à plus de 109.000 membres. Sur ces deux "adresses" de Facebook, les intervenants sont très nombreux. Et sur les dizaines de publications quotidiennes, il arrive que certaines, parmi elles, ne soient pas avérées, ou alors non d’actualité (des images évoquant des évènements dépassés). Sur le site web ITA les informations sont contrôlées. "Toutes les publications sont vérifiées et/ou complétées par les modérateurs", affirme Meriem Khelil.

Marque déposée

A la différence de la page et du groupe Facebook, la plateforme web Info Trafic Algérie, comporte plusieurs rubriques. La plus importante est "Rana Rayhine " (nous allons partir), le fil d’actualité où sont publiées les alertes de circulation routière (encombrements, fluidité, routes barrées, accidents) avec la mention du lieu et de l’heure pour plus de précision.

Toujours en page d’accueil, le site reprend des articles de presse relatifs aux transports, circulation routière, permis de conduire et aux accidents. Cadre dans le secteur des télécoms, Meriem Khelil parcoure, "chaque matin avant 6h30", les sites de la presse écrite pour "collecter des infos" en relation l’objet d’Info Trafic Algérie. Le reste de l’actualité routière est puisé dans les publications des membres de la page Facebook.

Le site propose six autres rubriques : "RP 360°" (revue de presse quasi quotidienne), "Lois et réglementation" (en relation avec le secteur des transports et circulation routière), "Interview" (encore vide), "Témoignages" de conducteurs sur l’état des routes et autres soucis rencontrés en conduite, "Astuces automobiles" (nettoyage, pneumatique), et des "Quizz Auto".

Pour le moment, "Info Trafic Algérie" fonctionne en "site fédérateur". "Je n’ai pas de journalistes pour rédiger les informations ou les vérifier. Je me fait aider par mon mari", explique Meriem Khelil. Conçu et hébergé par kdconcept, le site "est en constante amélioration en terme de contenu et d’affichage", affirme-t-elle.

A noter que le site est "entièrement financé" par son initiatrice. "Les annonceurs sont les bienvenus dans les espaces publicitaires réservés à cet effet", dit-elle. Avant de préciser que le nom "Info Trafic Algérie" est une "marque déposée", insiste Mme Khelil. Une précision qui s’impose quand on sait qu’un site "concurrent", portant le même nom, créé le 16 septembre 2016, "puise toutes ces informations de la page Facebook de ITA", ajoute Meriem Khelil.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.