Huffpost Algeria mg

Les réserves de change allégées de près de 8 milliards

Publication: Mis à jour:
ALGERIA BANK
Bank of Algeria - Algerian monetary authority Getty | mtcurado via Getty Images
Imprimer

Les réserves de change de l'Algérie ont baissé à 121,9 milliards de dollars à la fin septembre 2016 contre 129 milliards de dollars à fin juin 2016, a indiqué mercredi le gouverneur de la Banque d'Algérie, Mohamed Loukal.

Les réserves de change étaient à 144,1 milliards de dollars à fin 2015, a encore souligné M. Loukal lors de son audition par la commission des finances et du budget de l'APN dans le cadre de l'examen du projet de la loi de finances 2017 par cette commission.

Le rapport de la Banque Mondiale (BM) sur la région Mena avait situé en août dernier le montant des réserves de change de l’Algérie, à l’horizon 2018, à 60 milliards de dollars. Des prévisions vite démenties par la Banque d'Algérie les trouvant alarmistes.

Le niveau des réserves de change à fin 2018 sera "nettement supérieur" à celui des 60 milliards de dollars avancés récemment par la BM.

Depuis le début de l'année, les réserves de change ont chuté de manière très significative. La loi de finances prévoyait un niveau de 121 milliards de dollars à la fin de cette année. Un niveau déjà atteint fin septembre.

Le Premier ministre avait, toutefois, avertit que ce niveau pourrait être de l'ordre de 116 milliards de dollars fin 2016.

Durement affectée par le recul des cours des hydrocarbures, l’Algérie a vu ses réserves de devises fondre considérablement au cours des trois dernières années. De 194 milliards de dollars en décembre 2013 elles sont passées à 179 milliards en 2014 pour s'établir à 143 milliards de dollars fin décembre 2015.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.