Huffpost Maroc mg

L'égalité professionnelle hommes-femmes? "Pas avant 2186"

Publication: Mis à jour:
EQUALITY MEN
L'égalité professionnelle hommes-femmes? "Pas avant 2186" | ChristianChan
Imprimer

DISCRIMINATION - Il va falloir attendre 170 ans. Selon le Forum économique mondial, si les choses continuent d'évoluer à ce rythme, l'égalité professionnelle entre les hommes et les femmes n'est pas pour tout de suite. Dans son rapport mondial publié mercredi 26 octobre, l'organisme table sur l'année 2186, comme l'explique France info.

Pour expliquer cet horizon lointain, les analystes démontrent le "recul dramatique des progrès" dans quatre domaines: le niveau d'instruction, les opportunités économiques, l'émancipation politique et la santé. Dans les secteurs clés de l'économie "Le fossé entre les sexes, désormais de 59%, est plus élevé qu'il n'a jamais été depuis 2008 (...) Les progrès se sont inversés, après avoir atteint leur pic en 2013", cingle notamment le rapport.

"Le monde risque de gâcher un nombre alarmant de talents s'il n'agit pas rapidement pour réduire les inégalités entre les sexes, qui peuvent compromettre la croissance et priver certaines économies de possibilités concrètes de développement."

Des inégalités partout

Concrètement, ce fossé se manifeste de plusieurs manières, relève Sud Ouest. Les inégalités salariales, notamment, sont toujours aussi importantes à travers le monde. En moyenne, les femmes touchent presque deux fois moins que leur homologue masculin: À l'échelle mondiale, les femmes gagnent, en moyenne, un peu plus de la moitié du salaire que perçoivent les hommes, malgré de plus longues heures de travail, rémunérées comme non rémunérées", souligne le rapport.

Autre constat, les femmes sont toujours moins nombreuse à avoir accès au travail. Seules 54% d'entre elles sont actives contre 81% des hommes. Mêmes inégalités pour les postes à hautes responsabilités. Paradoxal alors que "la proportion de femmes diplômées d'une université est égale, voire supérieure à celle des hommes dans 95 pays", comme l'explique France info.

Le Maroc à la traine

Dans ce domaine, le Maroc est encore à la traine. Sur 144 pays étudiés par le rapport du Forum économique mondial, le royaume arrive à la 137e place, juste devant le Mali (138e) et derrière la Côte d'Ivoire (136e).

La tête du classement est dominée par les pays nordiques, avec l'Islande en au premier rang, suivie de la Finlande (2e) et de la Norvège (3e). En bas de l'échelle, on retrouve le Yemen (144e), le Pakistan (143e) et la Syrie (142e).

En 2016, le taux d'emploi des femmes dans la fonction publique marocaine était de 38,6%. Six ministères concentrent à eux seuls 90% des fonctionnaires de sexe féminin.

Les femmes sont également sous-représentées au sein des institutions politiques. A l'issue des élections législatives du 7 octobre, 81 femmes ont été élues députées sur un total de 395.

Hormis la fonction publique, "les femmes représentent près d'un tiers des cadres supérieurs", tandis qu'elle sont "sur-représentées dans les secteurs où les conditions de travail sont précaires, comme l'agriculture, le travail domestique et le textile", selon un récent rapport du Conseil économique et social.

LIRE AUSSI: