Huffpost Tunisie mg

13 Tunisiens impliqués dans des opérations terroristes en Irak sont rentrés en Tunisie affirme l'ambassadeur tunisien en Irak

Publication: Mis à jour:
IRAK
Azad Lashkari / Reuters
Imprimer

L’ambassadeur de Tunisie à Baghdad, Samir Jemai a indiqué que depuis sa prise de fonctions en Irak, en 2012, le nombre des tunisiens impliqués dans des opérations terroristes dans ce pays s'élève à 26 dont 13 sont rentrés en Tunisie après avoir purgé leur peine.

Les 13 autres ont été condamnés à des peines allant de 20 ans d'emprisonnement à l'exécution, a fait savoir le diplomate qui recevait, dimanche au siège de l’ambassade à Baghdad, une équipe de journalistes, actuellement, en visite en Irak.

Parmi les 13 détenus, 6 sont condamnés à mort dont un jugement définitif et cinq actuellement en phase de cassation, a-t-il dit.

Il a, d'autre part indiqué que 300 tunisiens sont portés disparus en Irak depuis 2003 et que le nombre de tunisiens établis dans ce pays s'élève, aujourd'hui, à 290 personnes contre 30 mille sous le régime de Saddam Hussein.

Il s’agit principalement de femmes qui ont épousé des irakiens et de leurs enfants vivant dans des conditions difficiles.

Il a, par ailleurs, souligné que la coopération et la coordination sécuritaire entre la Tunisie et l’Irak a "changé à 180 degrés par rapport aux dernières années, faisant état d'une étroite coopération dans des domaines liés à la confiance réciproque".

Concernant le volet économique, l’ambassadeur a formé le souhait de voir la prochaine visite du ministre tunisien des Affaires étrangères, Khemaies Jhinaoui en Irak ainsi que la participation tunisienne à la foire de Baghdad et celle de l'Irak à la conférence internationale sur l’investissement qui aura lieu en Tunisie, contribuer à l’impulsion de la coopération entre les deux pays.

Il a fait remarquer que l’Irak importe plus 90% de ses besoins de l'étranger, appelant, à cet égard, les hommes d’affaires tunisiens à s’intéresser au marché irakien.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.