Huffpost Maroc mg

Quand un policier espagnol arrête l'hémorragie d'un Marocain avec le voile de sa mère

Publication: Mis à jour:
Imprimer

INSOLITE - C'est la belle histoire du week-end. A Sebta, un agent de la Guardia Civil a évité à un Marocain le pire, en le sauvant in extremis d'une hémorragie qui aurait pu impacter sérieusement la mobilité de son bras gauche, rapporte dimanche le journal en ligne espagnol, Mediterraneodigital.com.

Les faits remontent au 18 octobre. Une dispute familiale éclate dans une maison au niveau de la zone de Sardinero de l'enclave espagnole. Dans un geste d'énervement, le jeune homme marocain frappe violemment une vitre qui se casse. Résultat: son avant-bras gauche a été grièvement blessé, une veine radiale s'étant notamment coupée lors du choc, occasionnant au passage une sérieuse hémorragie.

Alors que le blessé tentait tant bien que mal d'arrêter le saignement avec son autre main, sa mère est sortie demander de l'aide. A ce moment même, un véhicule du GRS (Grupos de Reserva y Seguridad), une unité spéciale de la Guardia Civil, passait à côté, avec à bord trois officiers.

Ces derniers se sont "immédiatement arrêtés pour aider le jeune". Pendant qu'un premier appuyait sur la blessure pour arrêter l'hémorragie, les deux autres ont appelé les secours.

"J'ai d'abord essayé de faire un garrot tourniquet (technique qui consiste à comprimer l'artère du membre touché contre l'os pour arrêter une hémorragie) avec un étui, mais il n'a pas tenu. Je l'ai alors fait avec le voile que portait sa maman musulmane", raconte l'officier Airán Miranda.

Les secours arrivés ensuite ont fait le reste du travail, après avoir félicité les policiers pour leur "sauvetage rapide et efficace". "Je n'oublierai jamais son regard de gratitude", a confié le policier, lorsqu'il lui a rendu visite à l'hôpital, quelques jours après l'incident.

guardia

LIRE AUSSI: