Huffpost Tunisie mg

Conseil Supérieur de la Magistrature: Les résultats préliminaires

Publication: Mis à jour:
CSM
Facebook/ISIE
Imprimer

Le président de l'Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE) Chafik Sarsar a annoncé dimanche, tard dans la nuit, les résultats préliminaires des élections du Conseil supérieur de la magistrature (CSM).

Un taux de participation de 46,9%

Le nombre de votants aux élections du Conseil supérieur de la Magistrature (CSM) a atteint jusqu'à 17h 6275 votants, soit 46,9% de l'ensemble des votants inscrits, a annoncé, dimanche, l'Instance supérieure indépendante des élections (ISIE).

Selon les données révélées par l'ISIE, le nombre de femmes, des différents secteurs pertinents, ayant participé au scrutin s’élève à 2093 femmes.

S’agissant des élections des juges administratifs ayant le grade de conseiller adjoint, le taux de participation le plus élevé est revenu aux femmes avec 62,3% alors que pour les élections du représentant des huissiers notaires, les femmes ont été les moins votantes avec un taux de 20,6%.

Le taux des femmes avocates participantes au vote a atteint 31,1%.

Au niveau des circonscriptions électorales, le taux de participation le plus élevé a été enregistré à Kairouan avec 63,6% alors que le plus bas a été dans le gouvernorat du Kef avec 35,7%.

Selon les catégories concernées par les élections du CSM, la part de lion est revenue aux magistrats de l’ordre financier avec un taux de 94,2%. Les avocats étant les moins votants avec seulement 37,1%

Le nombre total des électeurs inscrits aux listes dans les différents secteurs relevant du système judiciaire concernés par la composition du CSM s’élève à 13376 votants.

"Un évènement marquant dans l'histoire de la Tunisie"

Le chef du gouvernement, Youssef Chahed, a souligné dimanche que la République tunisienne "vit, aujourd'hui, un événement marquant dans l'histoire de la Tunisie et du pouvoir judiciaire", à savoir la tenue des premières élections des membres du Conseil supérieur de la magistrature (CSM).

Dans un message adressé à la famille judiciaire et publié sur la page officielle de la présidence du gouvernement, Chahed à estimé que cette nouvelle étape dans le processus de l'instauration des institutions constitutionnelles "est de nature à contribuer à la consécration des fondements de l'indépendance du pouvoir judiciaire pour lesquels ont milité des générations entières de Tunisiens".

Elle jette également les bases de l'édification des institutions de la 2e République prévue par la Constitution, a-t-il affirmé.

Le chef du gouvernement a, par ailleurs, félicité tous les Tunisiens ainsi que l'ensemble des composantes du système judiciaire pour cette étape importante qui, a-t-il dit, sera un pas en avant vers le parachèvement du processus de transition démocratique dans le pays. Elle représente, aussi, la concrétisation du choix du peuple Tunisien à construire un avenir basé sur la justice, la liberté, la démocratie et le respect des institutions constitutionnelles, a-t-il ajouté.

Les résultats préliminaires

Conseil de l'ordre judiciaire:

-Juges du premier grade: Walid Melki et Yosr Abdennadher

-Juges du deuxième grade: Youssef Bouzakher et Faouzia Gamri

-Juges du troisième grade: Malika Azzari et Khaled Abbes

-Avocats à la cour de cassation: Saïda Chebbi, Moufida Mtimet et Ali Ben Mansour

-Enseignants chercheurs spécialistes en droit privé: Rachida Jelassi

-Huissiers notaires: Imed Khaskhoussi

Conseil de l'ordre administratif

-Juges administratifs au rang de conseiller: Sihem Bouajila, Ahmed Souheil Erraïi et Karim Nefzi

-Juges administratifs au rang de conseiller adjoint: Leila Khelifi, Saber Guesmi et Khitem Jemaïi

-Avocats à la cour de cassation: Yosr Chebbi, Asma Ben Arbia et Abdelkarim Rajah

-Enseignants chercheurs spécialistes en droit public au rang de professeur d'enseignement supérieur ou de maître de conférences d'enseignement supérieur: Mohamed Sayari

-Enseignants chercheurs spécialistes en droit public au rang de maître assistant ou d'assistant de l'enseignement supérieur: Besma Sallemi

Conseil de l'ordre financier

-Juges financiers au rang de conseiller: Akrem Mouhli, Nejib Guetari et Saloua Attia

-Juges financiers au rang de conseiller adjoint: Ahmed Mejri, Imen Rahmani et Hayet Hammouda

-Avocats à la cour de cassation: Lamia Mansouri et Samira Karaouli

-Experts-comptables: Mohamed Mehdi El Maazoun et Awatef Marzouki

-Enseignants chercheurs spécialistes en droit public, finances publiques et fiscalité, au rang de professeur d'enseignement supérieur ou de maitre de conférences d'enseignement supérieur:poste vacant en l'absence de candidat.

A ce propose, Chafik Sarsar a indiqué que des élections partielles auront lieu au lendemain de la tenue de la première réunion du CSM.

A partir de la date de la proclamation de ces résultats, un délai de 3 jours est laissé à ceux qui souhaitent présenter un recours contre des irrégularités observées lors du vote des membres du Conseil Supérieur de la Magistrature. Après ce délai, l'Instance Supérieure Indépendante pour les Élections proclamera, les résultats définitifs.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.