Huffpost Maroc mg

Les premières images chargées d'émotion du nouveau film d'Ayoub Qanir (VIDÉO)

Publication: Mis à jour:
Imprimer

CINÉMA - Suivre un shaman mongole dans son projet désespéré de sauver la vie de son petit-fils, tombé dans le coma après avoir ingéré des champignons hallucinogènes, c’est ce que nous propose le jeune réalisateur Ayoub Qanir dont le nouveau long métrage, entièrement tourné en Mongolie, est en cours de finalisation. Une première bande-annonce de "Le monde dont on rêve n’existe pas” vient d’être publiée. Des extraits intenses avec en toile de fond une nature majestueuse dont seule la Mongolie peut se vanter.

Aventurier en terres inconnues, Ayoub Qanir a pu réaliser son nouveau projet en comptant sur le soutien de la Croix rouge, qui l’a invité cet été pour tourner les images du successeur du court-métrage “Artificio Conceal”. Un tournage qui a pris une bonne partie de l’été où Ayoub Qanir et ses deux producteurs mongols, Enkhtsag Damdinjav et Batelier Shirmen, ont sillonné la vallée de Khuvsgul pour mettre au monde ce long métrage qui s’annonce chargé en émotions.

"Nous étions une sorte de production nomade, nous vivions dans des tentes et faisions à manger dans les coffres de nos voitures”, confie celui qui a choisi de se rendre par la suite à Londres pour le montage de ce qui va être son premier long métrage.

Et si Qanir peaufine les derniers détails du “Monde dont on rêve n’existe pas” pour une éventuelle projection lors de la prochaine édition du Festival de Cannes, il devrait bientôt plancher sur l’adaptation d’"Artificio Conceal" en long métrage, et ce, en collaboration avec un producteur américain.

Discret à l’échelle nationale et se tournant plutôt vers l’Europe et les Etats-Unis, Ayoub Qanir s’était tout de même fait remarquer au Maroc en publiant une bande-dessinée qui revient sur l’histoire de la marche verte, un projet qu’il a mené en collaboration avec un dessinateur de Marvel. Sa BD lui a d’ailleurs valu un wissam royal, qu’il a reçu des mains de Mohammed VI en novembre dernier.

LIRE AUSSI: Le cinéaste marocain Ayoub Qanir tourne son prochain film en Mongolie