Huffpost Maroc mg

L'OCP va investir dans une usine d'engrais en Inde à 230 millions de dollars

Publication: Mis à jour:
OCP INDIA
L'OCP investit 230 millions de dollars pour une usine d'engrais en Inde | OCP
Imprimer

INVESTISSEMENT - Le nouveau partenariat stratégique récemment établi entre le Maroc et l'Inde commence à porter ses fruits. L'Office chérifien des phosphates (OCP) vient d'annoncer qu'il s'associait avec le géant indien des fertilisants Kribhco dans une joint-venture à 50/50. Ils créeront une usine d'engrais dans le port de Krishnapatnam, dans le sud de l'Inde.

Ce projet nécessitera un investissement initial d'environ 230 millions de dollars et aura une capacité de production annuelle de 1,2 million de tonnes d'engrais, indique l'OCP dans un communiqué publié vendredi 21 octobre. Le projet comprend également le développement des infrastructures logistiques nécessaires.

"Make in India"

"Dans l'esprit de ce que le Premier ministre indien appelle le 'Make in India', la joint-venture fournira des engrais NPK de qualité aux agriculteurs indiens en misant sur une connaissance approfondie de Kribhco des exigences du marché et des agriculteurs, et sur les capacités industrielles et l'expertise de l'OCP", poursuit l'Office chérifien, qui rappelle que "les engrais sont l'un des 25 secteurs clés identifiés pour la campagne 'Make in India' par le gouvernement indien".

"Nous estimons que les investissements locaux à grande échelle conçus pour répondre aux besoins spécifiques des agriculteurs sont l'ingrédient clé du développement d'un écosystème agricole réussi", a indiqué le président de l'OCP, Mostafa Terrab.

"Ce partenariat est conçu pour être un projet gagnant-gagnant pour toutes les parties concernées, mais surtout pour l'agriculture de l'Inde et en particulier pour les agriculteurs indiens", a-t-il ajouté.

De son côté, le président de Kribhco, le Dr Chandra Pal Singh, a déclaré que cette joint-venture était un "exemple de coopération globale entre deux grandes organisations".

Première étape

Ce projet devrait être la première étape d'une coopération stratégique plus large entre les deux groupes, qui pourrait inclure l'investissement de Kribhco dans une unité d'acide phosphorique au Maroc, note l'OCP.

L'Inde est l'un des rares pays avec lesquels le Maroc profite d'une balance commerciale excédentaire, grâce aux phosphates et dérivés en provenance du Maroc.

Fin mai, le vice-premier ministre indien Mohammad Hamid Ansari avait entamé une visite au Maroc pour "mettre en place un partenariat stratégique entre le royaume et l'Inde". La Chambre de commerce et d'industrie maroco-indienne avait été créée à cette occasion.

Un mois plus tôt, une délégation d'hommes d’affaires marocains s'était rendue à New Delhi pour "explorer les opportunités de partenariat dans plusieurs domaines entre le Maroc et l’Inde, promouvoir les échanges commerciaux et intensifier la coopération entre les hommes d’affaires des deux pays".

Le roi Mohammed VI devrait se rendre prochainement en Inde. En octobre 2015, il avait pris part au 3e sommet Inde-Afrique à New Delhi, dans le cadre de sa troisième visite officielle dans ce pays.

LIRE AUSSI: