Huffpost Algeria mg

SILA 2016: l'Egypte pays à l'honneur, première participation de l'Inde et la Russie

Publication: Mis à jour:
DSC_0706
Ahmed Sahara pour le HuffPost Algérie
Imprimer

La 21e édition du Salon International du Livre d’Alger (SILA) ouvre officiellement ses portes au public du 27 octobre au 05 Novembre au Palais des Expositions des Pins Maritimes.

Placé cette année sous le slogan : "Le livre, totale connexion", l’événement sera ouvert au public de 10h à 19h..

Le Salon Inter national du Livre d’Alger s’est imposé au fil des éditions et des années comme le plus grand événement culturel du pays. L’envergure de l’événement s’apprécie essentiellement à partir de sa fréquentation publique et du nombre des ses exposants. Les deux facteurs sont fortement liés et s’influencent mutuellement.

L’an dernier, pour la 20e édition, la manifestation a enregistré 1.573.000 entrées avec des pics de 320.000 entrées (dimanche 1e novembre 2015) et de 423..000 entrées (vendredi 6 novembre 2015).

Du point de vue de la participation, celle-ci est passée de 521 exposants lors de la 16 e édition en 2011, à 910 exposants, en 2015, lors de la 20e édition soit une augmentation remarquable de 389 stands (+ 42,7 %).

Sur la même période, alors que le nombre d’exposants étrangers a fortement progressé, le nombre d’exposants algériens a doublé, passant de 145 à 290.

La présente édition présente une progression de la participation globale de 962 exposants, soit une augmentation de 5,4 % par rapport à 2015.

Dans cette évolution, la participation internationale est plus prononcée (671 stands étrangers cette année contre 620 l’an dernier) avec une augmentation de 7,6 % tandis que la participation nationale semble se stabiliser (291 stands cette année contre 290 l’an dernier) après une très forte progression les quatre dernières années.

Pour la participation internationale, c’est la patrie de Naguib Mahfouz, Prix Nobel de Littérature, l’Egypte, qui est invitée d’honneur, car le Salon veut demeurer, plus que jamais, une ouverture culturelle attrayante sur le monde de l’écriture et de la lecture avec ses classiques incontournables et ses nouvelles expressions.

Il est prévu des présentations sur les relations culturelles entre l’Algérie et l’Egypte ainsi qu’un aperçu sur la littérature égyptienne en présence du ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi, des animations sur la poésie et des projections de films.

Des éditeurs de plusieurs autres pays ainsi que des professionnels de l’édition, des métiers du livre, des écrivains, des poètes, des universitaires et des intellectuels algériens et étrangers de renom seront présents à cette nouvelle édition.

Avec la couverture de quatre continents (l’Océanie n’ayant jamais participé au SILA), le nombre de pays représentés à cette 21 e édition s’établit à 50 en incluant l’Algérie, les Nations-Unies et l’Union européenne.

On notera pour cette édition la présence, pour la première fois dans l’histoire du SILA, de l’Inde, puissance éditoriale mondiale, tandis que la Russie effectue un retour après six ans d’absence. Ces deux pays viennent renforcer la participation de l’Asie qui comprenait déjà la Chine, l’Iran, le Japon et la Turquie. De même, les Amériques assurent leur présence au Salon à travers 4 pays (Canada, Etats-Unis, Mexique et Pérou).

Le Salon international du Livre d’Alger continue à assurer sa dimension arabe et africaine à travers 15 pays arabes alors que l’Afrique est présente pour sa part avec 8 pays dont cinq appartenant également au monde arabe. Enfin, le continent européen se voit présent à travers 20 pays. Cette édition présentera à travers les 20.000 m² d’exposition plus de 40.000 titres dans tous les domaines éditoriaux.

Comme chaque année, des débats et des rencontres culturelles sont prévues en marge du salon. Les thématiques sont en relation avec l’histoire, le Mouvement national et la Guerre de libération, la culture et les médias, l’école, la création littéraire algérienne ou encore l’amazighité.

Les participants sont d’éminents auteurs et chercheurs. Parmi eux, Costa Gavras, Roubei Al Madhon, Danny Laferrière , Alberto Sanchez, Wassiny Laredj, Amine Zaoui ou encore Edwy Plenel.

Pour rester en lien avec le slogan : « Le livre, totale connexion », cette année, le web et les réseaux sociaux seront fortement présents tout au long du Salon.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.