Huffpost Tunisie mg

Regarder ses courriels en donnant le biberon, la fausse bonne idée d'un père américain

Publication: Mis à jour:
SWIPE AND FEED
Kickstarter
Imprimer

Tiraillé entre la nécessité de nourrir son enfant et l'envie de faire autre chose, comme traîner sur son téléphone, un jeune papa américain a décidé de concevoir le «Swipe and Feed», un porte-biberon à accrocher sur son téléphone intelligent.

Avec cet outil, Tim Causa espère pouvoir concilier vie privée et vie professionnelle. Ce papa explique avoir eu cette idée après que son fils Jack se soit réveillé toutes les nuits, toutes les deux heures, réclamant son biberon. Constatant le temps de sommeil qu'il perdait, et réalisant qu'il pourrait en profiter pour avancer sur son travail, il a eu l'idée de réaliser cet objet.

Pour le financer, Tim Causa a lancé une page sur le site de sociofinancement Kickstarter. Il a déjà récolté plus que les 12 000 $ qu'il espérait à la base.

Travailler tout en donnant le biberon, c'est, certes, un gros gain de temps. Mais n'est-ce pas passer à côté d'un moment privilégié avec son enfant? Sur la page Facebook du porte-biberon, plusieurs parents s'insurgent contre ce gadget. «Vous devriez avoir honte. Nourrir son enfant est un moment unique et une période très courte dans la vie. Si vous considérez que votre téléphone intelligent est plus important, je suis navrée pour vous... et pour votre bébé», commente une internaute. «Dans quel monde vivez-vous?», s'interroge une autre personne. «Apparemment un monde dans lequel c'est plus important d'envoyer des textos que de partager un beau moment avec son bébé.»

Sans compter, comme le souligne Le Figaro, qui a repéré cet objet, que donner le biberon demande aux parents d'être attentifs.

Aujourd'hui, de plus en plus d'initiatives apparaissent pour que les salariés puissent justement déconnecter de leur travail une fois qu'ils sont chez eux. «Plus le travail empiète sur la sphère privée, plus les salariés font état de stress, de burn-out et d'incapacité à déconnecter», constatait un récent rapport compilant 23 études internationales commandé par l'Office allemand pour la sécurité et la santé au travail (BAuA). C'est sûr, ce n'est pas un tel porte-biberon qui va arranger les choses.

À voir également :

Close
14 papas pour qui la vie de famille n’a plus de secret… ou presque!
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.