Huffpost Maroc mg

Prison ferme pour un ancien militaire français impliqué dans des affaires terroristes au Maroc

Publication: Mis à jour:
FS
Prison ferme pour un ancien militaire français impliqué dans des affaires terroristes au Maroc | DR
Imprimer

JUSTICE - La Cour d'appel à Salé, chargée des affaires du terrorisme, a condamné jeudi 20 octobre Manuel Brousta, un ancien militaire français qui vivait à Angers, à 4 ans de prison ferme pour son implication dans des affaires liées au terrorisme.

La cour a également décidé de l'expulser du Maroc au terme de sa peine, et de saisir ses biens au profit de l’État.

Ce ressortissant français converti à l’islam avait été arrêté à l’aéroport de Fès en mars 2016. Plusieurs chefs d'accusation étaient retenus contre lui dont la "constitution d’une bande en vue de préparer et commettre des actes terroristes", "détention d’armes" , et "apologie d'actes et d'une organisation terroristes".

Le condamné a reconnu devant la cour avoir possédé une série d’armes dont un pistolet, un fusil en plastique et une arme blanche, au moment de son arrivée au Maroc. Des faits confirmés par sa défense, qui avait considéré que les biens saisis ayant fait l’objet d’une expertise, "ne constituent pas un danger".

Le Français était arrivé en provenance de Paris dans le but de s'installer définitivement au Maroc. Il comptait s'installer dans une maison à proximité de Fès en compagnie de sa femme et de sa petite fille.

Manuel Brousta était fiché S par la France, ce qui signifie qu'il était soupçonné de menacer la sûreté de l'Hexagone. Cet ancien militaire converti à l'islam avait été assigné à résidence par le passé.

Selon une note des services de renseignement français, citée par Reuters en mars, l'ex-militaire s'est affirmé comme un leader de la communauté islamiste radicale angevine, et organisait "des entraînements sportifs de type paramilitaire avec ses coreligionnaires". Il lui était également reproché de rendre régulièrement visite à un détenu de la maison d'arrêt d'Angers "connu pour son fondamentalisme religieux" et "projetant de se rendre en Syrie à sa libération afin d'y mener le djihad".

LIRE AUSSI:
Close
Qu'est-ce que Daech?
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée