Huffpost Maroc mg

Le Maroc veut exporter son "Plan Maroc Vert" au Rwanda

Publication: Mis à jour:
AKHANNOUCH
Le Maroc veut exporter son "Plan Maroc Vert" au Rwanda | DR
Imprimer

AGRICULTURE - Au lendemain de la signature d'une vingtaine d'accords entre le Maroc et le Rwanda, dans le cadre de la visite du roi Mohammed VI à Kigali, les deux Etats ont lancé ce jeudi un programme de partenariat agricole.

Le ministre de l’Agriculture Aziz Akhannouch a présenté devant les deux chefs d’Etat les grandes lignes de ce programme qui porte sur "le développement de la petite agriculture", pour "faire bénéficier le Rwanda de l’expertise accumulée dans le cadre du Plan Maroc Vert".

Le programme "a pour base la convergence de l’expérience marocaine avec les potentialités rwandaises, et ambitionne la promotion de la coopération technique dans les domaines des infrastructures hydrauliques pour l'irrigation et de santé animale", a souligné le ministre marocain, rapporte l'agence officielle MAP.

Le programme vise aussi à "faire bénéficier les agriculteurs rwandais de l’expertise acquise par le groupe Crédit agricole du Maroc, la Mutuelle agricole marocaine d'assurances (MAMDA) et le groupe OCP en matière, respectivement, d’intégration des petits agriculteurs dans les systèmes de financement, d’assurance multi-risques, et d’établissement d'une base de donnés sur la fertilité des sols".

Après cette présentation, quatre conventions relatives à la mise en œuvre de ce programme ont été signées devant le roi Mohammed VI et le président rwandais Paul Kagame.

Le premier document est un mémorandum d’entente signé, côté marocain, par le ministre de l'Agriculture Aziz Akhannouch, le président de la Mamda Hicham Belmrah, le patron du Crédit Agricole du Maroc Tariq Sijilmassi, et du côté rwandais, par le ministre de l’Agriculture et des ressources animales Géraldine Mukeshimana.

La deuxième convention est un mémorandum d’entente pour l’établissement d’une assurance récolte. Elle a été signée par Aziz Akhannouch, Hicham Belmrah et Géraldine Mukeshimana.

Un mémorandum d’entente dans le domaine des engrais entre le ministère rwandais de l’Agriculture et l'OCP a également été signé par le patron du géant marocain des phosphates Mostapha Terrab et par Géraldine Mukeshimana. Il porte sur un investissement industriel dans des unités de Blending, pour la production d’engrais adaptés au sol et aux cultures rwandaises.

La quatrième convention est un mémorandum d'entente entre le Crédit Agricole du Maroc et Development Bank of Rwanda, signé par Tariq Sijilmassi et le directeur général du Development Bank of Rwanda Alex Kanyankole.

LIRE AUSSI: