Huffpost Maroc mg

Visite de Mohammed VI au Rwanda: Le point sur les investissements marocains à Kigali

Publication: Mis à jour:
Imprimer

BUSINESS - Si le voyage du roi Mohammed VI au Rwanda avait surtout une portée diplomatique, les deux pays en ont également profité pour faire du business. Au sein de la délégation marocaine, les plus grands patrons du pays étaient du voyage.

Parmi eux, le président de la BMCE Othman Benjelloun, le patron d'Attijariwafa Bank Mohamed El Kettani, le PDG de l'OCP Mostafa Terrab, ou encore le patron du Groupe Palmeraie Développement Hicham Berrada Sounni.

Ce dernier a signé un accord avec la Banque rwandaise de développement (BRD) pour la réalisation d’un projet résidentiel de 5.000 logements économiques sur un site de 20 hectares environ, situé dans la commune de Ndera et Kiagli, avec à la clé un investissement d'environ 700 millions de dirhams. "Le projet connaitra un développement en deux phases avec une première phase qui compte près de 2.000 logements économiques, en immeubles R+3", selon un communiqué du groupe immobilier.

Autre accord, autre secteur, celui de l'industrie pharmaceutique en l'occurrence. Le laboratoire pharmaceutique marocain Cooper Pharma s'est ainsi engagé à construire une usine pharmaceutique au Rwanda, la première du pays, d'ici 2019. "Elle sera bâtie sur un terrain de 10.000 m2 et fabriquera des antibiotiques bêta-lactamines afin d’améliorer l’accès des populations à des médicaments de qualité à des prix accessibles", lit-on dans un communiqué du groupe.

L'accord a été signé, du côté marocain, par Jaouad Cheikh Lahlou, PDG de Cooper Pharma, Othman Benjelloun, PDG de Bank of Africa, et du côté rwandais, par Francis Gatare, membre du gouvernement rwandais.

Selon le quotidien rwandais The New Times, qui cite Serge Kamuhinda, directeur de l'exploitation au Conseil rwandais du développement, cette nouvelle usine "jouera un rôle majeur dans la réduction du déficit commercial du Rwanda et boostera l'exportation".

Le secteur bancaire marocain -sans surprise- ne repartira pas les mains vides du Rwanda. Attijariwafa Bank a profité de ce voyage pour confirmer son offensive en Afrique. Alors que le groupe présidé par Mohamed Kettani a racheté Barclays Egypt il y a moins de deux semaines, il a fait l'acquisition de 75% des parts de la banque rwandaise Cogebanque, 3e plus importante banque du pays.

Ce jeudi, pour la deuxième journée de la visite royale au Rwanda, un mémorandum d’entente dans le domaine des engrais entre le ministère rwandais de l’Agriculture et l'OCP a été signé par le patron du géant marocain des phosphates Mostapha Terrab, et Géraldine Mukeshimana, ministre de l’Agriculture et des ressources animales. Il porte sur un investissement industriel dans des unités de Blending pour la production d’engrais adaptés au sol et aux cultures rwandaises.

LIRE AUSSI: