Huffpost Maroc mg

Grève à Royal Air Maroc: Le trafic est "normal", une quarantaine de PNC licenciés

Publication: Mis à jour:
AEROPORT MOHAMMED V
Grève à Royal Air Maroc: Le trafic est "normal", une quarantaine de PNC licenciés | DR
Imprimer

TRANSPORT - Au lendemain du début de la grève générale du personnel navigant commercial (PNC) de la compagnie Royal Air Maroc (RAM), où en est la situation à l'heure actuelle?

Selon une source officielle de la compagnie aérienne, contactée par le HuffPost Maroc, "96% des passagers programmés dans la journée de mardi ont été transportés sans aucun problème. Les 4% restant ont été transportés la même journée avec quelques retards".

A l'heure actuelle, la situation pour cette deuxième journée de grève est "normale". "Le trafic est normal. Il se peut qu'il y ait eu des vols annulés, mais tous les passagers ont été transportés soit via d'autres vols soit via d'autres compagnies", ajoute note source.

Selon un steward de la compagnie qui participe à la grève, "une quarantaine d'hôtesses de l'air et stewards de la RAM ont été licenciés de façon abusive". Notre source officielle à la RAM confirme qu'"entre 40 et 50 PNC ont été licenciés pour faute grave": "ils ont refusé de faire leur vol à la dernière minute, avant même le début de la grève, c'est-à-dire dimanche et lundi. Ils n'ont même pas avisé la direction et n'ont déposé aucun préavis".

Faut-il y voir des représailles? "Pas du tout", répond notre source à la RAM: "Nous avons appliqué la loi à la lettre et nous sommes fermes et intransigeants là-dessus. Nous refusons qu'ils prennent en otage des citoyens qui n'ont rien à voir avec cette situation".

Les hôtesses de l'air et stewards de la RAM sont entrés en grève mardi pour revendiquer, entre autres, une augmentation des salaires de base, une majoration de la rémunération des heures de vol de nuit de 50% et l'instauration de frais de déplacement.

LIRE AUSSI: