Huffpost Maroc mg

Un gros narcotrafiquant marocain arrêté en Espagne

Publication: Mis à jour:
SPANISH POLICE
Un gros narcotrafiquant marocain arrêté en Espagne | Andrea Comas / Reuters
Imprimer

JUSTICE - C'est visiblement un gros bonnet du narcotrafic marocain que vient d'interpeller la police espagnole. L'agence Europa Press indique en effet ce mercredi 19 octobre que la Guardia Civil a mis la main sur un individu de nationalité marocaine, âgé de 33 ans, qui est accusé d'être à la tête d'un vaste trafic de drogue. Ce sont les autorités marocaines qui auraient demandé par l'intermédiaire d'Interpol la mise en place d'une coopération entre les services marocains et espagnols pour pouvoir le traquer.

Le suspect était également connu des services de police en Espagne, là encore pour trafic de drogue mais aussi pour vols avec violence et intimidation. L'opération qui a permis son arrestation, intitulée Kanfri, a débuté au mois d'août dernier. Les recherches se sont rapidement concentrées sur le village d'El Palmar, situé à 90 km à l'ouest d'Algeciras, puisque la police espagnole soupçonnait que le trafiquant marocain vivait dans cette région.

Extradition au Maroc

Et c'est effectivement là-bas qu'il résidait, aidé par des compatriotes à se cacher pour échapper à la justice. En raison d'une grande communauté marocaine dans le quartier où il vivait qui risquait de le prévenir et de provoquer sa fuite si le dispositif de recherche était découvert, les policiers espagnols ont du mettre en place une surveillance très discrète pour connaître son agenda quotidien. C'est au bout de deux mois de filature qu'ils ont pu procéder à son arrestation. Il a été remis au haut-tribunal de l'Audiencia Nacional de Madrid, avant son extradition au Maroc qui devrait avoir lieu prochainement.

Ce n'est pas la première fois que le Maroc et l'Espagne coopèrent pour arrêter un membre influent du trafic de drogue agissant entre les deux pays. Pendant de nombreuses années, les deux pays ont traqué Mohammed Taieb Ahmed, surnommé El Nene. Ce narcotrafiquant qui avait purgé plusieurs peines au Maroc, et qui avait réussi à s'échapper de la prison de Kénitra fin 2007, était une légende vivante à Sebta. Il a disparu lors d'une fusillade qui a eu lieu au large de l'enclave espagnole au mois d'août 2014 sans que son décès ne soit pour autant confirmé.

LIRE AUSSI: