Huffpost Maroc mg

Trucs et astuces pour bien choisir son fond de teint selon son âge

Publication: Mis à jour:
Imprimer

MAQUILLAGE - Trop clair ou trop foncé? Trop léger ou trop couvrant? Ne pas uliliser le bon fond de teint adapté à votre peau selon votre âge peut se révéler désastreux. Voici des astuces qui vous permettront d'avoir un teint zéro défaut.

Choisir la bonne teinte, c'est primordial

Marie-Claude Côté, Directrice Nationale de la Formation chez Clarins, rappelle qu'il faut choisir sa teinte en fonction de sa carnation. «Un teint parfait est un équilibre entre la couleur dorée et la couleur rosée. Le doré apporte l'éclat et le rosé de la fraîcheur». Si on a un teint doré, on opte pour une teinte beige rosée. Si notre teint est plutôt rosé, alors on s'oriente sur une teinte beige dorée.

Comment bien appliquer son fond de teint?

Tout d'abord, on chauffe le fond de teint dans nos mains. «Cela permet de monter la température du produit proche de celle de la peau et d'en faciliter l'application», précise l'experte. Puis, on le dépose par petites touches sur le menton, les joues puis le front. Enfin, on le lisse du centre du visage vers l'extérieur. On termine en unifiant et en fixant le fond de teint par de légères pressions de la main. «Sa chaleur fera fondre la texture sur la peau. Effet naturel garanti!», conclut-elle.

À 20 ans?

Le bon geste: l'objectif est de camoufler les petites imperfections et de limiter la brillance due à un excès de sébum. On opte alors pour des fonds de teint matifiants, effet seconde peau, qui traitent le problème d'hyper séborrhée tout en laissant respirer l'épiderme.

Le faux pas à éviter: choisir un fond de teint trop couvrant qui marque les traits et "plombe" le teint.

Le plus: on termine l'application de son fond de teint par un voile de poudre afin d'optimiser son effet matifiant.

À 30 ans?

Le bon geste: malmenée par la vie active, la peau à tendance à ternir et accentuer notre air fatigué. Pour apporter un coup de fraîcheur, on s'oriente vers des finis légèrement irisés qui redonnent luminosité et éclat à l'épiderme

Le faux pas à éviter: zapper l'étape primordiale du démaquillage! Car cela ne sert à rien d'investir dans un fond de teint si on ne se nettoie pas la peau afin de la débarrasser des résidus de pollution qui la grisent.

Le plus: la tendance étant au naturel, on ne complexe pas si tous nos petits défauts n'ont pas disparu sous notre make-up. La peau doit être "vivante" donc si quelques pores et de légères imperfections apparaissent, ce n'est pas si grave!

À 40 ans?

Le bon geste: on se précipite sur les fonds de teint soin, bien hydratant qui unifient la peau tout en lui donnant un aspect souple et lisse. On peut renforcer l'effet lumineux en appliquant quelques touches de poudre irisée, pour donner un coup d'éclat au visage.

Le faux pas à éviter: ne pas hydrater suffisamment sa peau, ce qui peut accentuer les ridules.

Le plus: privilégier les teintes avec une pointe de rose pour apporter un effet fraîcheur au teint.

À 50 ans, 60, 70 ans et plus?

À partir de la cinquantaine, la peau a tendance à souffrir de sécheresse et de déshydratation. Il est donc préférable d'opter pour des produits bien hydratants et confortables.

Le faux pas à éviter: appliquer son fond de teint sur l'ensemble du visage. Il est préférable d'en déposer par petites touches sur le front, le menton, les pommettes et les ailes du nez, pour simplement apporter quelques touches de lumière au visage.

Le plus: pour un effet rajeunissant, Marie-Claude Côté conseille de mélanger son fond de teint à quelques gouttes de sérum. «Les traits seront ainsi lissés, hydratés et repulpés. Le résultat est naturel et le fond de teint s'intègre parfaitement à la peau», assure-t-elle.

LIRE AUSSI:10 astuces essentielles pour de beaux cheveux en bonne santé toute l'année