Huffpost Algeria mg

Le prix Marcel Duchamp 2016, revient à l'artiste franco-algérien Kader Attia

Publication: Mis à jour:
KADER ATTIA
BOSTON - NOVEMBER 13: Artist Kader Attia along with his art at the Institute Of Contemporary Art. (Photo by David L Ryan/The Boston Globe via Getty Images) | Boston Globe via Getty Images
Imprimer

Le prix Marcel Duchamp qui récompense depuis l’année 2000 un artiste français ou résident en France versé dans les arts plastiques ou visuels, revient cette année à l’artiste plasticien franco-algérien Kader Attia, rapporte le monde.

Il a déjà fait sensation, lors d’une exposition au mois d’aout au Guggenheim à New York, avec une installation de la vallée du M'zab "Ghardaïa" constituée de couscous.

Une fois de plus le talent de cet artiste né en 1970 en France de parents algériens, lui vaut une grande reconnaissance. Ce prix lui revient pour son œuvre intitulée "Ghost" actuellement exposé au centre Pompidou à Paris.

kader attia

Créé en 2007 l’installation "Ghost" est un ensemble de 102 sculptures réalisées par superposition de nombreuses couches de feuilles d'aluminium. Chaque pièce est moulée sur le corps d'une femme agenouillée en position de prière. Ces sculptures, alignées et disposées au sol, toutes dans la même direction, sont visibles de face et de dos.

Trois autres artistes était en compétition pour obtenir le prix Marcel Duchamp. il s’agit de Yto Barrada, Ulla von Brandenburg et Barthélémy Toguo.

À cette occasion l’artiste Kader Attia a annoncé l’ouverture prochaine d’un espace dédié à la réflexion sur l’art et la théorie à Paris nommé "la colonie".

LIRE AUSSI : La vallée du M'zab prend place au Guggenheim

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.