Huffpost Maroc mg

Ilyas El Omari appelle la classe politique marocaine à la "réconciliation"

Publication: Mis à jour:
OMARI
Ilyas El Omari appelle la classe politique marocaine à la "réconciliation" | DR
Imprimer

ÉLECTIONS - Il était resté discret depuis le scrutin législatif du 7 octobre dernier. Ilyas El Omari, le secrétaire général du Parti authenticité et modernité (PAM), vient de signer une sortie inattendue, près de deux semaines après la "victoire" du Parti de la justice et du développement (PJD) aux élections.

Dans une tribune publiée sur le journal en ligne arabophone Hespress, El Omari appelle, sur un ton pacifique, la classe politique marocaine à la réconciliation, "maintenant qu'on a traversé, dans la paix et la sécurité, le mérite législatif du 7 octobre 2016, à travers lequel la libre volonté du peuple a fait son choix de vote". Une initiative qui a surpris plus d'un, la majorité écrasante des dirigeants du parti n'ayant pris connaissance de la tribune qu'après l'avoir lue sur Hespress, comme l'ont confirmé des membres du parti au HuffPost Maroc.

Selon les informations qui circulent, le rédacteur de cette tribune n'est autre qu'Ahmed Akhchichine, président de la région de Marrakech-Safi et membre du bureau politique du parti.

"Au service de l'unité"

D'entrée de jeu, le chef de file du PAM estime que les élections ont mis fin aux "clivages gauche/droite" et à la "légitimité politique/historique" et ont permis à une "nouvelle génération de projets politiques" de voir le jour pour "répondre aux attentes des citoyens".

Il explique ensuite qu'il faut mettre "notre intérêt collectif en tant que Marocains libres" au service de la koutla, de la solidarité et de l'unité". "Sans une réconciliation historique et courageuse, on ne peut pas faire face à (...) l'intolérance et la discorde et l'hostilité", écrit ensuite El Omari, sans nommer aucun parti.

Ilyas El Omari parle également de la nécessite de la "victoire de l'unité nationale et l'expansion de l'esprit de l'humanisme fondé sur la liberté, l'égalité, la paix, la sécurité et l'amour".

"Malgré tous les obstacles et provocations", le PAM veut se réconcilier "avec tout le monde", assure El Omari dans sa tribune, qui a été largement commentée sur Hespress.

"Une analyse générale"

Contacté par Médias24, le patron du PAM, qui préside par ailleurs la région de Tanger-Tétouan-El Hoceima, assure qu'il s'agit simplement d'une "analyse générale" comme il a "l'habitude d'en publier" sur le site de son parti.

"C'est un propos général qui analyse la situation actuelle et passée du Maroc, qui évoque l'avenir et qui rappelle que la démarche du PAM a toujours été celle d'une vie politique sociale apaisée, sans divisions, sans haines, car la patrie a besoin de tous ses enfants".

Selon lui, sa tribune n'est pas liée aux tractations qui se déroulent actuellement pour la formation du nouveau gouvernement Benkirane.

A l'issue des élections législatives, le PAM s'est adjugé 102 sièges, contre 125 sièges pour le PJD.

Les dirigeants du PAM tiendront une réunion ce mercredi 19 octobre, suite à laquelle un communiqué sera diffusé. Selon des sources au sein du parti, il est à attendre que la tribune d'Ilyas El Omari soit discutée.

LIRE AUSSI: