Huffpost Maroc mg

Quels sont les secteurs qui créent le plus d'emplois au Maroc?

Publication: Mis à jour:
AGRICULTURE MOROCCO
Radius Images
Imprimer

EMPLOI - Quels sont les secteurs d’activité où le plus de postes sont créés? Le rapport annuel au titre de l’année 2015 du Conseil économique, social et environnemental (CESE) montre l’évolution de l’emploi des secteurs phares de l’économie marocaine entre 2010 et 2015. Et force est de constater qu’un seul secteur ne connait pas la crise: celui des services.

Le secteur tertiaire continue de créer de l’emploi

Ainsi, en 2015, 32.000 nouveaux postes d’emplois ont été créés par le secteur tertiaire. “C’est le secteur qui a enregistré la plus forte création d’emploi aussi bien en 2015 qu’en cumul depuis 2010”, fait remarquer le CESE. Le secteur des services a ainsi contribué de 0,8% à la croissance de l’emploi l’année passée.

Mais tout n’est pas rose pour le secteur tertiaire, puisque “cette performance reste toutefois en repli par rapport à 2014”, où 42.000 emplois ont été créés. En 2012 et 2013, les services ont enregistré un boom de l’emploi en créant respectivement 111.000 et 101.000 postes d’emplois respectivement.

Le secteur du BTP fait un saut quantitatif

Parmi les secteurs qui ont enregistré une amélioration remarquable, le secteur du bâtiment des des travaux publics (BTP) a fait un grand pas, en créant 18.000 nouveaux postes. Cette performance est “en nette amélioration par rapport aux trois années précédentes”, indique le CESE.

Le bilan est en revanche très mauvais pour le secteur de l’agriculture, la pêche et les forêts en 2015. Impacté par la sécheresse, le secteur primaire a enregistré une perte nette d’emploi de 32.000 postes (combien d'emplois créés en 2015 par rapport à 2010?) Ce secteur fait moins bien qu’en 2014, où il avait créé 16.000 emplois.

Le secteur de l’industrie, lui, a terminé l’année précédente sur une note positive, et ce, en créant 15.000 nouveaux emplois. Le volume d’emploi du secteur a ainsi augmenté de 1,3% et devrait davantage augmenter au courant de l’année 2016, au vu des différents investissements, notamment dans le secteur aéronautique, annoncés par le ministère de l’Industrie.

Moins de femmes actives en 2015

D’après les chiffres du CESE, c’est le milieu urbain qui crée le plus d’emplois avec 29.000 ouverts en 2015, contre 4.000 en milieu rural. Et si le chômage est passé de 9,9% en 2014 à 9,2% en 2015, le taux de chômage reste toujours élevé en milieu urbain, souligne le CESE. Ce taux s’établit en effet à 14,6% dans les villes en 2015, contre 4,1% seulement dans les campagnes.

Autre fait alarmant: la participation des femmes a chuté en 2015, passant à 24,8% en 2015, contre 25,2% en 2014. Et si la baisse du taux de chômage peut réjouir certains, “le sous-emploi continue d’affecter 10,8% des actifs occupés, avec plus de 16% dans le secteur du BTP, près de 11% dans le secteur primaire, 10% dans le secteur tertiaire, et un peu plus de 8% dans le secteur de l’industrie”, indique le CESE.

En effet, 63% des salariés marocains ne disposent pas d’un contrat de travail, rappelle le CESE. Ce taux atteint même 90% dans le secteur du bâtiment et des travaux publics où les ouvriers sont généralement rémunérés à la journée. Au niveau national, 80% des actifs ne bénéficient toujours pas de couverture médicale et 22% des actifs ne sont pas rémunérés pour leur travail.

LIRE AUSSI: