Huffpost Maroc mg

Benkirane rencontre les patrons de l'USFP, de l'UC et du MDS, Nabila Mounib aux abonnés absents?

Publication: Mis à jour:
ABDELILAH BENKIRANE
Abdelilah Benkirane, secretary-general of Morocco's Islamist Justice and Development Party (PJD) speaks during a new conference at the party's headquarters in Rabat, Morocco early October 8, 2016. REUTERS/Youssef Boudlal/File Photo TPX IMAGES OF THE DAY | Youssef Boudlal / Reuters
Imprimer

GOUVERNEMENT - Après les rencontres tenues avec les secrétaires généraux du Mouvement populaire (MP), du Parti du progrès et du socialisme (PPS) et de l'Istiqlal, le chef du gouvernement et secrétaire général du Parti de la justice et du développement (PJD) a tenu des rencontres avec les dirigeants de l'Union socialiste des forces populaires (USFP), de l'Union constitutionnelle (UC) et du Mouvement démocratique et social (MDS). Tandis que le Rassemblement national des indépendants (RNI) a décliné l'invitation, la réponse de Nabila Mounib se fait toujours attendre.

À l'issue de la rencontre qui s'est tenue mardi 18 octobre en début de soirée au siège du PJD, le premier secrétaire de l’USFP Driss Lachgar a annoncé que son parti oeuvrera à "faciliter la mission du chef du gouvernement à mettre le nouveau gouvernement sur pied", soulignant que la parti de la rose "attend la proposition du chef du gouvernement une fois les consultations achevées, pour que la vision soit éclaircie".

Ce mercredi 19 octobre, c'est au tour du secrétaire général de l'Union constitutionnelle (UC) d'être reçu par le PJD. Au sortir de la rencontre, Mohamed Sajid a déclaré à la presse que son parti espère que les négociations permettront d'"aboutir sur un résultat, ainsi qu'une offre convenable de la part du chef du gouvernement". Auquel cas, les dirigeants de l'UC examineront celle-ci avec "nos organes centraux, ainsi que notre allié politique, à savoir le parti Rassemblement national des indépendants (RNI)".

Un peu plus tard, c'est au tour du Mouvement démocratique et social (MDS) d'être accueilli au siège du parti de la lampe, au quartier des Orangers. Abdessamad Archane, secrétaire général du MDS, a annoncé que son parti continuera à apporter un soutien critique au chef du gouvernement Abdelilah Benkirane, ainsi qu'au prochain gouvernement. Abdessamad, qui était accompagné de son père Mahmoud Archane, fondateur et ex-secrétaire général du MDS, a également souhaité "au prochain gouvernement beaucoup de succès, et nous souhaitons surtout que ce soient des personnes qualifiées et responsables", dixit le secrétaire général du parti aux trois sièges.

Le chef du gouvernement Abelilah Benkirane a déclaré à Alyaoum24.com qu'il a pris contact avec la dirigeante de la Fédération de la gauche démocratique (FGD) et secrétaire générale du Parti socialiste unifié (PSU) Nabila Mounib, pour une rencontre similaire. Selon Benkirane, celle-ci a demandé qu'un délai lui soit accordé, "mais n'a plus fait signe depuis".

LIRE AUSSI: Les principales leçons du scrutin du 7 octobre