Huffpost Maroc mg

Un jeune marocain découvert dans le moteur d'un bus à la frontière de Sebta

Publication: Mis à jour:
GARCON
Un jeune marocain découvert dans le moteur d'un bus à la frontière de Sebta | Guardia Civil
Imprimer

IMMIGRATION - Le phénomène des mineurs clandestins non accompagnés est une problématique à laquelle les autorités de Sebta doivent faire face quotidiennement. Et cela n'a malheureusement pas l'air près de s'arrêter.

Dans la nuit de dimanche 16 à lundi 17 octobre, les agents de la Guardia Civil ont en effet découvert un jeune garçon marocain caché dans le moteur d'un bus. Ce dernier s'était glissé dans un petit espace compris entre la mécanique du véhicule et sa paroi.

La découverte a eu lieu lors d'un contrôle de routine effectué par la police espagnole au niveau du poste frontière de Tarajal. Le garçon a été remis à la police nationale pour qu'il soit amené dans la zone mise en place à Sebta destinée aux mineurs.

Au mois de février dernier, le ministre espagnol des affaires étrangères José Manuel García-Margallo avait déclaré à la presse que les enclaves de Sebta et Melilla faisaient face à une recrudescence du nombre de mineurs non accompagnés tentant de se rendre en Europe.

Entre 2015 et 2016, le phénomène s'est amplifié de 60% dans les rues de Melilla où le nombre de jeunes marocains en situation irrégulière est passé de 200 à 320.

Quelques jours plus tard, c'est l'agence de presse EFE qui tirait la sonnette d'alarme en annonçant que plus de 2.200 mineurs marocains clandestins non accompagnés se trouveraient en Espagne.

A l'heure actuelle, il n'existe aucun partenariat entre Madrid et Rabat pour gérer leur rapatriement au royaume contrairement à celui qui a été récemment mis en place entre le Maroc et la Suède .

LIRE AUSSI:
lockquote>