Huffpost Tunisie mg

Sfax, capitale de la culture arabe 2016 rend hommage à la culture algérienne

Publication: Mis à jour:
Imprimer

CULTURE- Du 17 au 22 octobre, l'Algérie est à l'honneur à Sfax dans le cadre des festivités liées à "Sfax capitale de la culture arabe 2016". Cette une semaine culturelle est rythmée par de nombreux évènements culturels sous l'égide d'une délégation algérienne composée de 36 artistes entre poètes, plasticiens, musiciens, etc.

Le coup d’envoi a eu le 17 octobre 2016 au complexe culturel Jamoussi en présence de nombreux artistes tunisiens et algériens et en présence des ministres de la Culture tunisien et algérien Azzedine Mihoubi et Mohamed Zine El Abidine. La soirée d'ouverture a été animée par l’orchestre national de musique andalouse algérien.

À l'occasion, le ministre de la Culture tunisien Mohamed Zine El Abidine et son homologue algérien Azzedine Mihoubi se sont prêtés à un exercice original. Prenant son Oud, le ministre tunisien a joué une mélodie, sur laquelle, le ministre algérien de la Culture a lu un poème.

LIRE AUSSi: Quand le ministre tunisien de la Culture redevient musicien et son homologue algérien poète, ça donne ça (VIDÉO)

Cette distinction de l'Algérie est due au "patrimoine commun qui unit la Tunisie à l'Algérie, la richesse culturelle de cette dernière et un prolongement au fait que l’Algérie, plus précisément Constantine, était capitale de la culture arabe 2015", a indiqué Ridha Besbes, membre du comité exécutif de "Sfax capitale de la culture arabe" lors de la conférence de presse, le 17 octobre.

Najiba Khatir, du côté de la délégation algérienne, a annoncé une semaine culturelle algérienne diversifiée et riche, citant comme exemple la projection du film algérien "Le Puits", un film de Lotfi Bouchouchi, sélectionné pour participer au festival international de Cannes 2016.

Les représentants des deux pays ont révélé également que le projet de créer un centre culturel algérien à Sfax et réciproquement, un tunisien à Constantine ou à Oran est en gestation.

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.