Huffpost Tunisie mg

Le conseil de la Choura d'Ennahdha appelle à mettre en valeur l'expérience de l'Oasis de Jemna

Publication: Mis à jour:
CHOURA
Facebook/Ennahdha
Imprimer

Face à une économie en berne, le Conseil de la Choura du mouvement Ennahdha recommande que la loi de finances de 2017 soit alignée sur le Document de Carthage. Une loi de finances qui serait en mesure de corriger le grave déséquilibre des finances publiques et de relancer l'économie en berne du pays.

Dans un communiqué rendu public, dimanche, au terme des travaux de la 6e session ordinaire de son Conseil de la Choura, le mouvement Ennahdha a appelé à ce que "la loi de finances de 2017 approuvée récemment en Conseil des ministres, soit alignée sur les choix et orientations inscrits dans le cadre du document de Carthage".

"Une loi qui serait en mesure de trouver des solutions adéquates au grave déséquilibre des finances publiques sans pour autant affecter les catégories vulnérables".

Fermement attaché à la logique consensuelle, le mouvement Ennahdha réaffirme son soutien au "gouvernement d'union nationale sur la base de la mise en œuvre du document de Carthage."

A ce titre, il exhorte les différentes parties politiques associées au gouvernement à "un surcroit de concertation et de coordination, à focaliser les efforts sur la quête de solutions et la réactivation des projets", ajoute la même source.

Par ailleurs, le conseil de la choura a décidé l'organisation d'une session extraordinaire centrée sur le dossier socio-économique avant l’examen du budget de l'Etat pour l'année 2017 et la tenue de la conférence internationale sur l'investissement prévue fin novembre prochain.

S'agissant de la question de l'oasis de Jemna, (gouvernorat de Kébili), le conseil de la choura a souligné l'importance de trouver une solution légale pour préserver le bien de l'État tout en mettant en valeur cette expérience, qui avait permis, selon le communiqué, de trouver des solutions de partenariat et de garantir la transparence dans la gestion du bien public.

Le conseil salue, à ce propos, l'association de protection des oasis de Jemna qui a joué un rôle important pour préserver l'oasis et assurer une bonne gestion des recettes financières dans la réalisation des projets d’intérêt général.

Évoquant la crise libyenne, le conseil de la choura du mouvement Ennahdha a appelé le gouvernement et les parties nationales à poursuivre les efforts de médiation entre les belligérants en Libye, compte tenu de l’importance stratégique de Libye en tant que pays voisin.

Le conseil de la choura avait tenu, les 14,15, et 16 octobre 2016, sa 6ème session ordinaire dédiée notamment à l'examen de la situation générale dans le pays et au renouvellement des structures locales et régionales du mouvement.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.