Huffpost Algeria mg

Brahim Chagaf premier Sahraoui lauréat du festival du cinéma international de Dakhla

Publication: Mis à jour:
Imprimer

Le festival international du cinéma de Dakhla au Sahara occidental a attribué hier le prix du meilleur film documentaire au jeune réalisateur sahraoui Brahim Chagaf, pour son œuvre intitulée «Djouwad», rapporte El Moudjahid.

Le film documentaire couronné relate l'histoire des traditions du Sahara occidental et l'identité sahraouie.

Le réalisateur a déclaré : "Nous avons relevé le défi de lutter contre le colonialisme d'une façon pacifique. Ce prix est motivant pour aller de l’avant afin de continuer à préparer des films pour rehausser et internationaliser la cause sahraouie."

Par ailleurs, le deuxième film documentaire couronné est l’œuvre de l'iranienne Rokhsareh Ghaem Maghami, sous le titre Sonita, sous-titré en langues espagnole, arabe et anglaise. Il relate l’histoire d'une fille qui a relevé le défi de réaliser son rêve dans le monde de la musique, dans le but de dénoncer "les idées mal interprétées de la religion qui dénaturent le statut de la femme".

Lors de son allocution, la cinéaste iranienne a promis de porter le message du peuple sahraoui aux Iraniens, et de "montrer l'image du peuple sahraoui au monde".

Le 3ème film documentaire est l’œuvre de l'Espagnol Miguel Ángel Tobias, avec Gurba (vivre à l'étranger).

Par ailleurs, la quatrième palme revient à la réalisatrice palestinienne Riham Ghazali, avec Kharedj el-itar (en dehors du cadre). Le dernier film documentaire couronné revient à l'Espagnole Clara Lago.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.