Huffpost Algeria mg

Service minimum sera "assuré tous les jours" sur la ligne du tramway d'Alger de 6H30 à 21H00

Publication: Mis à jour:
TRAM
DR
Imprimer

Un service minimum sera assuré "tous les jours" de "6H30 jusqu'à 21H00 "sur "toute la ligne du tramway d'Alger" en attendant du dénouement de la grève entamée depuis mardi dernier par les travailleurs du réseau de Setram, a indiqué samedi la société d'exploitation des tramways (SETRAM) dans un communiqué.

"Pour ne pas pénaliser ses usagers des conséquences de l'arrêt de travail illégal des conducteurs de tramway d'Alger, un service minimum sera assuré les jours de la semaine à partir de 6H30 jusqu'à 21H00", a précisé le communiqué.

La même source a ajouté que "ce service minimum sera assuré par des agents de l'unité d'Alger qui n'ont pas participé à cet arrêt de travail illégal mais aussi par des unités opérationnelles d'Oran et de Constantine qui se sont mobilisées en envoyant du personnel qualifié".

"Ces conducteurs venus prendre en charge l'exploitation du réseau d'Alger pour diminuer l'impact sur les usagers de cette grève illégale, sont eux-mêmes harcelés par les grévistes, les accusant (...) de ne pas être habilités à conduire le tramway", selon la direction général de Setram.

Setram a, par ailleurs, annoncé que "la convention collective en cours de négociation, viendra prochainement parachever le statut du travailleur de par ses droits et ses obligations, ses acquis et ses devoirs, ainsi que toutes les questions liées aux salaires.

Les travailleurs du réseau d'exploitation de la Setram observent depuis mardi un arrêt de travail collectif, sur toute la ligne reliant les stations de Dergana-centre jusqu'aux Annassers.

Les grévistes ont soulevé une série de revendications, présentées par leur représentant Abdennour Madani, dont la révision de la grille des salaires, le reclassement des travailleurs et la garantie de leur sécurité et de leur transport.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.