Huffpost Algeria mg

Tassili Airlines inaugure la ligne Alger-Tiaret-Oran

Publication: Mis à jour:
7TVCCTASSILIAIRLINESBOEING737800_PLANESPOTTERSNET_
DR
Imprimer

La compagnie aérienne publique Tassili Airlines (TAL) a inauguré samedi une nouvelle liaison régulière Alger-Tiaret-Oran, dans le cadre de son programme d'exploitation du réseau de transport domestique.

Cette nouvelle desserte, qui devrait notamment donner un nouveau souffle à l'activité économique et industrielle dans la région de Tiaret, sera à raison de deux vols par semaine avec une tarification promotionnelle sur le prix du billet qui est proposé à 3000 Da.

Au bout de 40 minutes de vol, le Bombardier DASH Q400 a atterri sur la piste de l’aéroport Abdelhafidh Boussouf de Tiaret, au bonheur de la quarantaine de passagers qui étaient à bord.

Présent à la cérémonie de lancement, le wali de Tiaret, Abdeslam Bentouati a indiqué que cette nouvelle ligne est un "acquis pour la région des Hauts Plateaux qui a un avenir prometteur sur le plan économique, vu le nombre de projets inscrits".

"Tiaret s’est transformée ces dernières années en pôle industriel attirant des projets importants dans le domaine de l’industrie automobile. Cette ligne va désenclaver la région et accompagnera l’activité économique de la région", a-t-il souligné tout en souhaitant le lancement de plus de lignes domestiques et internationales avec davantage de capacité.

Pour sa part, le PDG de TAL Belkacem Harchaoui, a expliqué que l’ouverture de cette ligne intervient essentiellement à la demande et en application aux instructions du Premier Ministre, Abdelmalek Sellal afin de promouvoir l'activité économique de la région.

"L’ouverture de cette ligne permettra aux citoyens de se déplacer plus facilement vers la capitale et vers Oran. Notre compagnie a lancé cette ligne avec une tarification promotionnelle. Cette offre sera maintenue aussi lors des grandes occasions" a-t-il noté.

Rencontrés à l’aéroport de Tiaret, plusieurs passagers se sont réjouis de l’ouverture de cette desserte qui leur permet de gagner du temps et "éviter les longs trajets" par route.

"D'habitude on fait plus 4 heures en voiture entre Alger et Tiaret. Aujourd’hui on a fait ce trajet en 40 minutes, c’est déjà pas mal", a dit une dame à bord de l'avion.

"Nous souhaitons que la compagnie aérienne tienne ses promesses en matière d’horaires afin d’éviter les retards", souligne une autre passagère.

TAL renforce ses dessertes domestiques

Par ailleurs, TAL envisage d’ouvrir la semaine prochaine une nouvelle ligne Alger-Biskra à raison de deux vols par semaine. La compagnie a renforcé également sa ligne (Alger-Nantes), a-t-on indiqué.

TAL, qui possède en toute propriété une flotte de 12 aéronefs de divers types, dont la capacité varie entre 37 et 155 sièges, assure une quinzaine de lignes domestiques et cinq (5) à l'international, exclusivement vers la France, (Paris, Strasbourg, Marseille, Nantes, et Lyon).

Cette compagnie a été créée en 1998 dans le cadre d’une joint-venture entre Sonatrach et la compagnie Air Algérie, avant de devenir une filiale à 100% du groupe pétrolier depuis 2005.

Avant de se lancer dans le transport régulier grand public, Tassili Airlines transportait le personnel de Sonatrach et assurait des dessertes internationales réservées aux travailleurs de sociétés étrangères du secteur de l’énergie activant en Algérie.

Lors du lancement de cette ligne, un convention a été signée entre TAL et le Groupe Industriel Tahkout en vertu de laquelle le groupe privé réserve 15 sièges sur les 35 sièges dans les vols Alger-Tiaret.

Cet accord intervient en perspective de l'entrée en production du complexe industriel de montage de véhicules implanté dans la zone industrielle de Zâaroura (Tiaret).

Le premier véhicule de marque Hyundai sortira des chaînes de montage le 1er novembre prochain, selon Kamal Sidi Saïd responsable Relations publiques et communication du groupe.

Le projet, inscrit dans le cadre d'un partenariat entre le groupe privé et le coréen Hyundai, a nécessité un investissement de 250 millions USD. Sa capacité de production est de 30.000 véhicules/an, dans une première phase, avant d’atteindre au bout des cinq premières années 200.000 unités/an.

L’usine produira deux gammes de véhicules utilitaires légers et deux autres gammes de véhicules touristiques.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.