Huffpost Maroc mg

Habib El Malki, candidat à la présidence de la première chambre?

Publication: Mis à jour:
HABIB EL MALKI
DR
Imprimer

PARLEMENT - C'est l'information qui circule ce dimanche 16 octobre 2016. Alors que le Parti de la justice et du développement (PJD) souhaite, selon les informations obtenues par le HuffPost, porter à la tête de la première chambre Saâdeddine Othmani, ex-ministre des Affaires étrangères et président du Conseil national du PJD, ce dernier devra faire face à une rude concurrence.

Si Saâdeddine Othmani devrait -sauf si les négociations avec l'Istiqlal en décident autrement- en principe barrer la route au patron de l'Istiqlal Hamid Chabat qui souhaite, lui aussi, remporter la présidence de la première chambre, Noureddine Mediane, président du groupe parlementaire de l'Istiqlal, fait lui aussi partie de ceux qui convoitent ce poste hautement stratégique.

Ce dimanche 16 octobre, nombre de médias arabophones rapportent que le Parti authenticité et modernité (PAM) compte soutenir la candidature de Habib El Malki, membre du bureau politique de l'Union socialiste des forces populaires (USFP), afin que l'USFP reste dans les rangs de l'opposition aux côtés du PAM.

Selon Alaoual.com, qui cite des dirigeants du Parti du progrès et du socialisme (PPS), le Rassemblement national des indépendants (RNI) cherche, lui aussi, à se positionner dans la course à la présidence de la première chambre, et souhaite promouvoir la candidature du président sortant de la première chambre Rachid Talbi Alami.

LIRE AUSSI: Les principales leçons du scrutin du 7 octobre