Huffpost Algeria mg

Sila 2016: des réserves sur 131 titres et un budget de 100 millions de DA

Publication: Mis à jour:
SALON DU LIVRE
Archives
Imprimer

Le commissaire du Salon international du livre d'Alger (Sila), Hamidou Messaoudi a indiqué jeudi à Alger que le Comité de lecture de la 21e édition du salon qui aura lier du 26 octobre au 05 novembre prochain a jusqu'à présent émis des réserves sur 131 titres d'éditeurs arabes, précisant le budget de cette manifestation culturelle s'élevait à 100 millions de DA.

Le comité de lecture, indépendant du Sila et composé de représentants de plusieurs départements ministériels a pour mission d'émettre des réserves sur toute publication faisant par exemple l'apologie du terrorisme ou incitant à la division ou portant atteinte à l'Algérie, a affirmé le responsable sans donner plus de précision ni les titres qui ont fait objet de ces réserves.

Concernant le budget de la manifestation, M. Messaoudi a indiqué qu'il était de 100 millions de Da "soit en baisse de 50% par rapport à celui de l'édition précédente".

Cependant, le commissaire du Sila a annoncé la participation de 963 éditeurs à cette 21e édition pour laquelle le thème "Le livre, contact permanent" dont 298 algériens et 665 étrangers avec un nombre de livres approchant les 40.000 titres.

50 pays seront présents à la 21e édition du Sila, a prcisé le commissaire de la manifestation précisant que 5 parmi ces pays participent au SILA pour la première fois. Il s'agit de l'Inde, la Grèce, le Danemark, la Russie et le Canada.

Concernant le pays hôte de cette manifestation, l'Egypte, M. Messaoudi a expliqué que 100 éditeurs égyptiens représentants tous les domaines seront présents. Des hommes de lettres et des intellectuels égyptiens seront les hôtes de la présente édition à l'instar de Nabil El Hadj, Haithem Abdelfettah et Salem Chahbani.

Le ministre de la Culture égyptiens Hilmi Enemnen animera une conférence conjointe avec son homologue algérien Azzedine Mihoubi sur les relations culturelles algéro-égyptiennes, a encore révélé M. Messaoudi. M. Mihoubi avait expliqué que le choix de l'Egypte comme invitée d'honneur du 21e Sila s'était fait à la demande de l'union des éditeurs égyptiens mais aussi en reconnaissance à la participation régulière des éditeurs de ce pays
à la manifestation et à leur intérêt soutenu pour le livre algérien.

Par ailleurs, une vingtaine de maisons d'éditions arabes ont été exclues cette année du Sila pour n'avoir pas respecté le règlement intérieur de la manifestation lors de son édition de 2015 notamment pour ce qui est de l'interdiction de la vente en gros, a-t-il encore fait savoir.

M. Messaoudi a annoncé en outre la participation de prés de 90 romanciers dont une soixantaine d'Algériens citant notamment Waciny Laaredj, Amine Zaoui, Rabéa Djalti, et Ismail Ibrir.

Concernant le report, au mois de décembre, de la remise du prix "Assia Djebbar" du Sila décerné par l'agence nationale d'édition et de publicité (Anep), M. Messaoudi a laissé entendre que la décision a été prise sans consultation ni coordination avec l'entreprise nationale des arts graphiques (Enag) partenaire dans l'organisation du prix.

Au cours de cette 21 édition du Sila un hommage sera rendu à l'homme d'Etat algérien et conseiller spécial et représentant personnel du président de la République, le défunt Boualem Bessaieh décédé fin juillet dernier et à nombre
d'hommes de lettres algériens et arabes à l'instar de Tahar Djaout et Naguib Mahfoud.

Le 21 Sila sera ponctué de conférences portant sur différents thèmes notamment "La situation actuelle dans le monde arabe, et "L'information et la culture" outre des activités organisées par les instances et les institutions nationales comme le ministère des Affaires religieuses et des waqf, le Haut conseil de la langue arabe et le Haut commissariat pour l'Amazighité.

Au terme de sa conférence, M; Messaoudi n'a pas manqué de souligné l'incapacité de la Safex à abriter une manifestation d'une telle envergure. Il déclarera dans ce sillage que le palais des expositions des pins maritimes ne corresponde plus aux exigences d'un salon moderne de l'envergure du Sila

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.