Huffpost Maroc mg

La fédération algérienne de foot dément les "graves mensonges de Renard Hervé"

Publication: Mis à jour:
HERV
Hervé Renard, entraineur de l'équipe marocaine de football | DR
Imprimer

POLÉMIQUE - Au commencement, une information de France Football publiée il y a quelques jours selon laquelle l'entraineur de l'équipe marocaine Hervé Renard serait dans le viseur de quelques clubs chinois et algériens.

Dans un communiqué au ton pour le moins rassurant, diffusé le jeudi 13 octobre par la Fédération royale marocaine de football (FRMF), l'entraîneur confirmait avoir "reçu des propositions de la part d'un club chinois et d'un autre algérien", et assurait qu'il "respectera le contrat qui le lie à la sélection nationale".

Ce vendredi, la Fédération algérienne de football (FAF) a réagi non sans virulence aux déclarations du coach à la chemise blanche (qui au passage n'a jamais dit qu'il avait été contacté par la sélection algérienne mais bien par des clubs algériens):

"Suite aux graves mensonges de Renard Hervé, la FAF dément catégoriquement n'avoir jamais pris contact avec cet entraineur, même quand il était au chômage. Il n'est pas de nos habitudes de contacter des techniciens en poste. Le comportement de ce 'renard' (sic) est un acte irresponsable et inacceptable", s'est emporté le président de la FAF, Mohamed Raouraoua dans un communiqué transmis à l'agence de presse officielle APS. Hervé Renard appréciera...

L'APS conclut dans sa dépêche que "Renard, qui avait travaillé en Algérie en 2011 lorsqu'il avait drivé l'USM Alger, dirige les Lions de l'Atlas depuis quelques mois. La FAF est à la recherche d'un nouvel entraineur pour l'équipe nationale première après la démission, mardi dernier, du Serbe Milovan Rajevac, au surlendemain du match à domicile contre le Cameroun (1-1), dans le cadre de la première journée des éliminatoires du Mondial-2018. Il n'est finalement resté en poste que l'espace de trois mois".

LIRE AUSSI: