Huffpost Maroc mg

Officiel: Antonio Guterres devient secrétaire général de l'ONU, le roi le félicite

Publication: Mis à jour:
GUTERRES
Nominated U.N. Secretary-General Antonio Guterres attends a news conference at Necessidades Palace in Lisbon, Portugal October 6, 2016. REUTERS/Rafael Marchante | Rafael Marchante / Reuters
Imprimer

NATIONS UNIES - C'est désormais officiel. L'Assemblée générale des Nations unies a désigné ce jeudi 13 octobre comme prochain secrétaire général le Portugais Antonio Guterres, qui succédera au Sud-Coréen Ban Ki-moon dès le 1er janvier 2017.

Âgé de 67 ans, l'ex-Haut commissaire de l'ONU aux réfugiés et ancien Premier ministre du Portugal, a été nommé pour une durée de cinq ans.

Il avait été élu à l'unanimité par le Conseil de sécurité la semaine dernière. Directement après sa désignation, il a promis de combattre "populistes" et "terroristes" tout au long de son mandat.

Au Maroc, l'élection du successeur de Ban Ki-moon était suivie avec une attention particulière, ce poste étant stratégique pour le règlement du conflit du Sahara.

Certes, il est difficile de se prononcer sur sa future position sur ce dossier. Mais ses liens avec le Maroc et la monarchie par le passé peuvent être perçus comme des signaux positifs. En 1999, Antonio Guterres, alors premier ministre, a été l'un des premiers chefs d'Etats à rendre visite au roi Mohammed VI après son accession au trône.

Un an plus tôt, l'ancien Premier ministre marocain et socialiste Abderrahmane Youssoufi avait rencontré à deux reprises Guterres au Portugal.

Plus récemment, en 2014, lors de son mandat à la tête du HCR, le Portugais avait rendu un "hommage appuyé" à la politique migratoire du Maroc. C'est aussi sous Antonio Guterres que le HCR a connu l’"officialisation" du chiffre de 90.000 Sahraouis vivant dans les camps de Tindouf au lieu des 160.000 avancés par la direction du Polisario et l’Algérie.

Ce n'est pas un hasard si, directement après l'officialisation de sa nomination aujourd'hui, le roi Mohammed VI lui a adressé un message de vœux et de félicitations.

"Votre désignation à ce poste éminent traduit la confiance dont vous jouissez auprès des pays membres de l’organisation onusienne, qui rendent ainsi hommage à vos hautes qualités humaines, à vos compétences et à la grande expérience politique que vous avez accumulée tout au long de votre parcours professionnel remarquable", a-t-il souligné dans son message.

LIRE AUSSI: