Huffpost Tunisie mg

Tunisie: Plus de 9300 MDT de déficit commercial à fin septembre 2016

Publication: Mis à jour:
EXPORT TUNISIA
A cargo ship unloads imported goods in the Tunisian port city of Rades on November 12, 2014. The World Bank said in a report published last September that Tunisia's economic model of manufacturing for exports and protecting the domestic market was valid in the 1970s but since then had hindered progress. AFP PHOTO / FETHI BELAID (Photo credit should read FETHI BELAID/AFP/Getty Images) | FETHI BELAID/AFP/Getty Images
Imprimer

Selon le bulletin mensuel de l’INS, le déficit commercial se creuse pour atteindre 9326.6 MDT au terme du mois de septembre 2016 contre 9268 MDT une année auparavant. L’élargissement du déficit commercial n’exclut pas une embellie pour le secteur des exportations qui a enregistré une augmentation de 3.1% contre un recul de 2.5% enregistré au cours de la même période de l’année précédente.

Selon la même source, les exportations sont passées de 20.333 MDT en 2015 à 20.957 MDT cette année. Une amélioration du taux de couverture des importations par les exportations a été également enregistrée pour s’établir au seuil de 69.2%. Un ratio qui reste très faible du fait de l’accélération du rythme des importations de 2.3%.

Reprise des exportations du textile-habillement

La reprise des exportations est due à la recrudescence des exportations du secteur du phosphate et dérivés, lequel a enregistré un accroissement de 72.1% suite à la hausse considérable des exportations de l’acide phosphorique, soit une recette d’exportation de 440.8 MDT. "Le secteur reprend son souffle", souligne le bulletin de l’INS.

Un déficit de 758.5 MDT de la balance alimentaire

Une reprise a été enregistrée également par le secteur du textile habillement (+8.2%) et des industries mécaniques et électroniques (+16.5%).

Toutefois les exportations des produits agricoles et de l’énergie ou pétrole brut poursuivent leur descente aux enfers en enregistrant des baisses respectives de 33.1% et de 4.3%. Le déficit énergétique s’établit dès lors à 2453.6 MDT et la balance alimentaire dégage un déficit de 758.5 MDT contre un excédent de 298.4 MDT l’année antérieure.

La ventilation géographique des échanges commerciaux fait montre d’une stagnation des exportations vers les marchés de l’Union Européenne, enregistrant une hausse de 0.3%.

La France et l’Allemagne demeurent les deux principaux pays importateurs des produits "made in Tunisia".

Les recettes d’exportations à destination de la France s’élèvent à 6.794 178 112 DT contre des importations de l’ordre de 4.717 056 826 DT. Un ralentissement des exportations a été enregistré vers l’Italie et l’Espagne.

Recrudescence des exportations vers l’Afrique Subsaharienne

Au niveau Maghrébin, l’Algérie s’accapare la part du lion des échanges commerciaux avec la Tunisie. Le marché Libyen poursuit son fléchissement en enregistrant un ralentissement de 13% des exportations.

Pour ce qui est du volume des échanges avec les pays de l’Afrique subsaharienne, ils sont plutôt fructueux notamment avec la Nigeria, le Cameroun et l’Afrique du Sud. D’ailleurs, les efforts se multiplient à l’échelle nationale pour booster les échanges Sud/Sud et accroître les parts de marchés sur le continent africain.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.