Huffpost Algeria mg

Le MDN réceptionne 327 véhicules Mercedes-Benz fabriqués à Tiaret

Publication: Mis à jour:
COLLAGE
MDN
Imprimer

La Direction Centrale du Matériel au sein du ministère de la Défense nationale (MDN) a réceptionné mardi auprès de la Société Algérienne de Fabrication des Véhicules à Bouchakif dans la wilaya de Tiaret (SAFAV-SPA) 327 véhicules multifonctions de marque Mercedes-Benz, a annoncé le ministère.

Ces véhicules, de types "B.A.6" et "B.A.9", Classe "G" et Sprinter, seront destinés au transport des troupes et serviront d'ambulances, indique un communiqué du ministère.

La Safav, créée grâce à un partenariat entre l'Etablissement de Développement de l’Industrie des Véhicules du ministère de la Défense nationale, le partenaire technologique Allemand "Daimler" et le Fond d’Investissement Emirati ABAR, avait été inaugurée le 26 octobre 2014, par le Général de Corps d’Armée, vice-ministre de la Défense Nationale, Chef d’Etat-Major de l’Armée nationale populaire Ahmed Gaïd Salah.

C'est un partenariat inscrit dans le cadre de "la concrétisation du programme de relance économique, initié par le Président de la République et visant à redynamiser l’industrie nationale, et de l’intérêt que porte le Haut Commandement de l’Armée Nationale Populaire au développement des potentiels industriels militaires pour pourvoir aux besoins de nos Forces Armées, et contribuer au développement national", note le communiqué.

La livraison des 327 véhicules, portant à 2.900 le nombre de véhicules livrés jusqu'à présent par la Safav aux différentes structures militaires et civiles, dénote de "la clairvoyance et la perspicacité du Haut Commandement de l’Armée Nationale Populaire à développer une industrie militaire nationale et de transfert de technologies à travers une efficience dans la planification et l’exécution des projets programmés dans les différents domaines", souligne la même source.

La capacité de production de la société s’élève à 8.000 véhicules tous types par an, avec un taux d’intégration qui atteindra 30% dans les cinq prochaines années, en assurant une formation continue de haute qualité pour le personnel, afin de garantir un transfert de technologies de la part du partenaire allemand, note encore le ministère.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.