Huffpost Maroc mg

Législatives 2016: Les femmes élues plus nombreuses qu'en 2011 (INFOGRAPHIE)

Publication: Mis à jour:
PARLEMENT
Les femmes élues aux législatives plus nombreuses qu'en 2011 | DR
Imprimer

POLITIQUE - Les femmes députées élues le 7 octobre 2016 sont plus nombreuses qu'en 2011. Le pourcentage des femmes élues au sein de la Chambre des représentants s’élève en effet à près de 21% de l’ensemble de ses membres, soit une hausse de 4% par rapport à 2011, selon des sources au ministère de l’Intérieur, citées par la MAP.

La Chambre des représentants comptes désormais 81 femmes dans ses rangs, contre 67 en 2011. 60 sont issues de la première partie de la liste nationale réservées aux femmes,11 au titre de la deuxième partie de la liste nationale réservée aux jeunes.

Le Parti authenticité et modernité (PAM) arrive en tête en terme de représentativité féminine avec 26 députées, dont 5 mandataires de listes au niveau des circonscriptions locales.

Au total, 14 députées sont issues de la première partie de la liste nationale réservée aux femmes, et sept de la deuxième partie de la liste nationale réservée aux jeunes, le PAM ayant déposé la candidature de 29 femmes dans cette liste qui comprend 30 candidats.

Le Parti de la justice et du développement (PJD) vient en deuxième position avec 24 députées, dont quatre issues des circonscriptions locales, 18 de la première partie de la liste nationale réservée aux femmes et deux de la deuxième partie de la liste nationale réservée aux jeunes.

Le Parti de l’Istiqlal (PI) et le Rassemblement national des indépendants (RNI) occupent le troisième rang avec 7 élues chacun. Les sept députées du PI sont issues de la première partie de la liste nationale, tandis que six députées du RNI ont été élues au titre de la première partie de la liste nationale et une seule de la circonscription électorale locale.

Du côté du Mouvement populaire (MP) et de l’Union socialiste des forces populaires (USFP), le nombre des députées s’élève à cinq chacun. Quatre députées du Parti du progrès et du socialisme (PPS) ont été élues, et l’Union constitutionnelle (UC) se contente de trois députées, toutes élues au titre de la première partie de la liste nationale réservée aux femmes.

LIRE AUSSI: