Huffpost Maroc mg

Aziz Akhannouch, prochain président du RNI?

Publication: Mis à jour:
AKHANNOUCH
DR
Imprimer

POLITIQUE - Journée décisive pour le Rassemblement national des indépendants (RNI). Comme l'annonçait précédemment le HuffPost Maroc, les dirigeants du RNI se réuniront ce mercredi 12 octobre, à 17 heures, pour se prononcer sur les dernières évolutions connues par le parti. L'épineuse question des alliances, ainsi que la présidence de la formation politique, après la démission de Salaheddine Mezouar, seront elles aussi à l'ordre du jour.

Selon une source autorisée au RNI, c'est Anis Birou qui est chargé de la présidence de la commission chargée des alliances, dont la mission principale est de négocier des maroquins sous le soleil de la prochaine majorité gouvernementale.

Quant à la présidence du parti, on disait Mohamed Boussaid et Anis Birou largement favorisés pour succéder à Salaheddine Mezouar, chacun d'entre eux ayant su se positionner comme garant de la stabilité du parti . Mais aujourd'hui, l'information qui a "fuité" dans la presse laisse à penser que Aziz Akhannouch sera appelé, voire plébiscité par les dirigeants du RNI pour succéder à Mezouar, et qu'il appartiendra à Akhannouch d'accepter ou de refuser ce poste.

La réalité est quelque peu différente: l'option de diriger le parti intéresse Aziz Akhannouch. Selon des insiders, après avoir joué durant longtemps le rôle du "soldat de réserve", Aziz Akhannouch a, désormais, des ambitions pour le parti.

Selon les informations obtenues par le HuffPost Maroc, les dirigeants du RNI se sont réunis hier, mardi 11 octobre dans la soirée, au domicile de Aziz Akhannouch, à Casablanca, afin de lui proposer la présidence du RNI. À l'issue de la rencontre, le ministre de l'Agriculture sortant aurait manifesté son intérêt pour la présidence du parti. "Beaucoup de choses plaident pour lui. Sa stature, l'argent qu'il brasse, les avantages dont il bénéficie, ainsi que son réseau", commente une source bien informée.

LIRE AUSSI: