Huffpost Algeria mg

"Arrêt de travail collectif" des employés des tramways d'Alger

Publication: Mis à jour:
TRAMWAY ALGIERS
Men walk along the tracks of Algiers new tramway system which opened on May 8, 2011. After a two-year delay, the new tramway service opened, starting with a 7.2 km section running between Bordj El Kiffan and Bab-Ezzouar, serving residents in the densely populated eastern part of the city. AFP PHOTO / FAROUK BATICHE (Photo credit should read FAROUK BATICHE/AFP/Getty Images) | AFP via Getty Images
Imprimer

Des travailleurs de la Société d'exploitations des Tramways d'Alger observent, "sans préavis", un "arrêt de travail collectif" depuis ce mardi 11 octobre, a annoncé la SETRAM dans un communiqué de presse.

La Direction générale de la SETRAM présentait ses excuses aux usagers des tramways d'Alger, affirmant que cet "arrêt de travail" est survenu "inopinément et sans revendications".

La société a ensuite affirmé que ses services resteront "intransigeants" face à "tout mouvement anarchique qui pénalise directement ses usagers".

Relayés par Algérie 1, les syndicats justifient cet arrêt de travail par "le refus de l’administration de prendre en charge les revendications sociales des travailleurs". Ils menaceraient ainsi de ne pas reprendre le travail "avant la reprise immédiate des discussions avec l’administration".

La SETRAM rajoute que ses services ont pris les mesures nécessaires pour maintenir une mobilité ordinaire aux voyageurs, dont un dispositif en collaboration avec l'ETUSA.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.