Huffpost Maroc mg

Managem va prendre part à l'exploitation d'une mine d'or en Guinée

Publication: Mis à jour:
MANAGEM
Managem va prendre part à l'exploitation d'une mine d'or en Guinée | Managem
Imprimer

MINES - Managem, le groupe leader de l'industrie minière au Maroc, a annoncé qu'il allait participer à l'exploitation d'une mine d'or en Guinée. Un accord signé entre le groupe marocain et Avocet Mining PLC, une compagnie basée à Londres dont les activités se reposent essentiellement sur l'or en Afrique de l'Ouest a scellé cette collaboration.

L'exploitation, nommée Tri-K, est détenue à 100% par Avocet. L'accord de partenariat entre l'entreprise londonienne et Managem vise à créer une joint-venture pour le développement, la construction et l’exploitation du projet, "sous réserve de l’obtention des approbations requises par leurs instances de gouvernance", précise le leader de l'industrie minière.

Tri-K est situé à environ 90 kilomètres au nord-est de Kankan, la deuxième plus grande ville de Guinée, et porte sur plusieurs permis d’exploration. Le projet s’étend en tout sur une superficie de 490 kilomètres carrés. Selon une étude de faisabilité menée par Avocet, l'exploitation permettrait de dégager un total de 3 millions d’onces d’or de ressources minérales.

Une participation en deux phases

Managem "deviendra l’opérateur minier de référence du projet" grâce à une participation à la joint-venture qui se fera en deux phases pour atteindre une hauteur de 60 à 70%. La La filiale de la holding royale SNI acquerra tout d'abord une participation de 40% dans le projet lors de la clôture de la transaction. Le groupe marocain et ses filiales se chargeront des "travaux de sondages, d’ingénierie et d’études technico-économiques afin d’accroitre les réserves et de prolonger la durée de vie de la mine", détaille Managem dans un communiqué publié le 10 octobre. Dans un second temps, le contrôle du groupe minier marocain dans le projet passera à 70% si les réserves de la mine atteignent un million d'onces d'or (soit 30 tonnes) ou 60% dans le cas inverse.

Managem est présente en Guinée depuis 1997, année durant laquelle le groupe a obtenu son premier permis à l'international. C'est le groupe canadien Semafo, dont le capital était détenu à 52% par Managem à l'époque, qui s'était chargé du projet de la mine d'or de Kiniero. A l'heure actuelle, Managem est présente au Gabon, au Soudan ainsi qu'en République démocratique de Congo.

Le 20 septembre dernier, Managem publiait ses résultats financiers pour le premier semestre de l'année. Il en ressortait que le chiffre d'affaires consolidé de janvier à juin a été de 2,011 milliards de dirhams, ce qui représente une baisse de 12% par rapport à la même période l'année dernière.

LIRE AUSSI: