Huffpost Tunisie mg

L'innovation sociale tunisienne à l'honneur au Japon

Publication: Mis à jour:
JAPON
Facebook/Leila Ben Gacem
Imprimer

Une délégation tunisienne de 22 membres a représenté la Tunisie lors du symposium tuniso-japonais qui s'est déroulé du 17 au 19 septembre 2016 à l'Université de Tsukuba au Japon.

La délégation tunisienne composée de membres du ministère de l'Enseignement supérieur et de la recherche scientifiques, du ministère de l'Équipement, du ministère de l'Agriculture, mais aussi des personnalités du milieu académique, des experts et des professionnel de l'entrepreneuriat social en Tunisie, a permis de mettre en avant la richesse de la Tunisie en matière d'innovation sociale et d'urbanisme innovant dans le cadre cet événement organisé en marge du Tsukuba Global Science Week (TGSW2016),.

japon

Contacté par le HuffPost Tunisie, Mehdi Baccouche, de l'association Dream In Tunisia, était du voyage et revient sur les outputs de ce symposium en matière d'innovation sociale: "Un dialogue riche et un partage de savoir ont permis de dresser des ponts entre le monde scientifique et les acteurs du terrain et d'élargir les perspectives de développement de ce secteur".

Les objectifs de ce symposium étaient multiples, selon lui.Tout d'abord, "présenter l'écosystème de l'entrepreneuriat social en Tunisie et ses réalisations", mais aussi "développer des opportunités de réseautage entre les deux pays afin de multiplier les projets de collaboration autour de l'entrepreneuriat social", ou encore "partager des expériences dans le domaine de l’innovation sociale entre Japonais et Tunisiens".

En matière de partage d'expérience, la délégation tunisienne a appris beaucoup des homologues japonais: "Plusieurs travaux présentés par des chercheurs japonais sur des problématiques liées à la production de l’huile d’olive ou des dattes dans le sud tunisien ont apporté des recommandations dans le but d’améliorer la productivité dans ces filières" affirme Mehdi Baccouche.

japon

Outre le partage d'expériences, la délégation tunisienne a pu "promouvoir des projets d'entrepreneuriat social" faisant déjà leurs preuves tels que "l’association Dream In Tunisia et le projet Acacias For All qui luttent contre la désertification en accompagnement des agriculteurs vers des pratiques nouvelles et la mise en place de chaîne de valeurs plus équitable ou l’Association Tunisienne de la Maladie Cœliaque qui met en place en Tunisie des boulangeries fournissant aux malades des produits sans gluten à un prix abordable.... ".

L'entrepreneuriat social, une solution?

Si l'entrepreneuriat social se développe à travers le monde, il est encore en phase de balbutiement en Tunisie: "En Tunisie, ce concept est récent et il a surtout émergé dans le contexte postrévolutionnaire où face à des défis économiques, sociaux et environnementaux de plus en plus visibles, les acteurs publics et le marché classique ne sont pas en mesure d’apporter seuls des réponses adéquates", déclare Mehdi.

Ce qui est important selon lui, c'est le développement d'initiatives locales qui vont dans ce sens: "Aujourd’hui,même s’il n’existe pas encore un grand nombre d'exemples d’entreprises sociales à fort impact significatif sur ces problématiques sociales; les initiatives à petites échelles sont intéressantes et nombreuses en Tunisie."

Si ces initiatives locales se développent, reste qu'elles manquent de médiatisation au niveau national: "Toutefois, jusqu’à présent, il n’existe pas de véritable sensibilisation et de communication autour de ces initiatives. En effet, il est clair que l’innovation sociale reste encore peu vulgarisée à l’échelle du pays (médias, universités, institutions nationales…)".

Pourtant, l'innovation sociale tunisienne est présente à l'international et est souvent citée comme exemple, ce qu'affirme Mehdi: "Les manifestations telles que ce symposium démontrent à quel point l’expérience tunisienne intéresse à l’échelle internationale. Ce type de rencontres représente également une occasion pour prendre du recul, partager les expériences et renforcer la mobilisation des différents acteurs afin qu’ils puissent consolider cet écosystème en Tunisie".

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.