Huffpost Maroc mg

Deux nouvelles subventions pour la COP22

Publication: Mis à jour:
COP22
Le Canada et le PNUD signent une entente de subvention de 1,4 million dollars à l’organisation de la COP22 | MAP
Imprimer

ENVIRONNEMENT - Le comité d’organisation de la Conférence des Nations unies pour le climat (COP22) n'a pas encore bouclé le budget de la "grand-messe du climat" qui démarre dans moins d'un mois.  

Mardi 11 octobre à Rabat, une entente de subvention d'un coût global de de 1,4 million de dollars (13,7 millions de dirhams) a été signée entre l’ambassade de Canada au Maroc et le bureau du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) au Maroc, en appui de l'organisation de la COP22 qui se tiendra du 7 au 18 novembre à Marrakech.

Signé par le représentant résident du bureau du PNUD au Maroc, Philippe Poinsot, et le chef de la coopération à l’ambassade du Canada à Rabat, Genevière Brown, "cet accord vise à apporter tout l'appui nécessaire pour soutenir le Maroc et toutes les parties prenantes concernées dans la mise en œuvre des activités de la COP22", indique l'agence officielle MAP.

"Fédérer les actions"

"Le Canada, qui s’est engagé dans l’adaptation aux changements climatiques, appuiera, à travers cet accord, l’organisation de la COP22 et contribuera ainsi à alimenter le fonds commun des bailleurs de fonds, mis en place par le PNUD pour fédérer les actions", a souligné Philippe Poinsot lors de la cérémonie de signature à laquelle ont pris part Nizar Baraka, président du comité scientifique de la COP22 et Said Mouline, chef du pôle de partenariat public-privé au sein du comité de pilotage de cette COP.  

L’accord de subvention de 21,5 millions de dirhams octroyée par l'UE et mise en œuvre par le PNUD a lui aussi été signé ce mardi. Objectif? "Apporter un soutien logistique au comité de pilotage de la COP et la mise en place de la COP22, indique dans un communiqué la délégation de l'Union européenne au Maroc, qui ajoute qu'"avec cette subvention signée aujourd'hui, le montant global mobilisé par l'Union européenne à travers plusieurs instruments pour la réussite de la COP22 atteint plus de 85 millions de dirhams".  

"Au plan international, l'Union européenne est depuis plusieurs décennies le principal moteur de l'action climatique. Lors de la COP21 en décembre dernier, elle a joué un rôle primordial dans les négociations, en étroite collaboration avec la France et le Maroc, pour parvenir à un accord ambitieux, juridiquement contraignant et applicable à toutes les parties", a commenté dans un communiqué Rupert Joy, ambassadeur de l'Union européenne au Maroc.

Un budget estimé à un milliard de dirhams

Le budget nécessaire à l'organisation de la COP22 est estimé à un milliard de dirhams. Dans ce montant, le gouvernement a déjà versé 300 millions. En avril dernier, l’Union européenne s’était engagée à verser 2 millions d’euros en soutien à l’organisation de la COP marocaine.  

Le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) s’était, lui, engagé à verser 2 millions de dollars tandis que le Fonds international de développement agricole (FIDA) devrait contribuer à hauteur de 450.000 dollars.

L’aménagement sur 223.647 mètres carrés (dont 80.000 couverts) du site Bab Ighli, qui accueillera la COP22, devrait constituer l’essentiel des dépenses. A lui seul, il nécessite plus de 420 millions de dirhams.

LIRE AUSSI: