Huffpost Maroc mg

Le PJD souhaite décrocher son 126è siège, et vise 30 nouveaux sièges

Publication: Mis à jour:
BENKIRANE VOTE MOROCCO
Abdelillah Benkirane, secretary-general of the Islamist Justice and Development party (PJD), arrives at a polling station in Rabat October 7, 2016. REUTERS/Youssef Boudlal | Youssef Boudlal/Reuters
Imprimer

ÉLECTIONS - Selon plusieurs médias, le Parti de la justice et du développement (PJD) se dirige vers la récupération de son siège parlementaire à Mediouna, pour porter à 126 le nombre de sièges conquis.

À l'origine de l'affaire, le procès verbal du bureau de vote de Sidi Hajjaj. Selon plusieurs médias, Hachem Amine Chafiq, candidat de l'Union constitutionnelle (UC) dans la circonscription, y aurait obtenu 74 voix. Au moment d'établir le PV, les 74 voix se seraient transformées en 474 voix, permettant la victoire du candidat UC à 6.501 voix, contre 6.312 pour Said Tazi, le candidat PJD.

Il ressort de cette situation que le candidat UC n'aurait, finalement, obtenu que 6101 voix à Mediouna, ce qui accorderait logiquement la victoire au candidat du parti de la lampe.

Dès l'annonce des résultats samedi 7 octobre, le mandataire de la liste locale du PJD ainsi que plusieurs militants du parti ont tenu un sit-in devant le siège de la province, appelant à la correction du procès-verbal. Le lendemain, les avocats du Parti de la justice et du développement se sont réunis afin de reprendre l'affaire en main, et saisir la justice pour qu'elle tranche dans l'affaire.

Selon le site d'information Hespress.com, l'association des avocats du parti a mobilisé 40 de ses membres afin d'établir et d'adresser les recours du parti au Conseil constitutionnel. De même source, on apprend que ces recours concernent 30 circonscriptions, que le parti dirigé par Abdelilah Benkirane entend ajouter à son tableau de chasse si les recours sont acceptés par le Conseil constitutionnel, entraînant ainsi la tenue d'élections partielles dans ces circonscriptions.

LIRE AUSSI: Le PJD affirme avoir remporté les élections, dépassant de "très loin" les autres partis