Huffpost Maroc mg

Un Marocain qui a dégradé des églises en Espagne a été expulsé

Publication: Mis à jour:
POLICE
Un Marocain qui a dégradé des églises en Espagne a été expulsé (Photo d'illustration) | DR
Imprimer

ESPAGNE - Le jeune marocain qui avait dégradé des églises dans le nord-est de l'Espagne au mois de septembre dernier a été expulsé du pays par les autorités ibériques. L'information a été divulguée par le site Noticias de Navarra, qui explique que le Marocain incriminé a été envoyé au Maroc le vendredi 7 octobre sous ordre du secrétaire d'état du ministère de l'Intérieur.

Il subira désormais une interdiction de rentrer sur le territoire espagnol, ou une autre zone de l'espace Schengen, pendant dix ans. Avec cette expulsion, les poursuites judiciaires qui avaient été lancées à son encontre sont suspendues, mais elles sont susceptibles d'être réactivées s'il ne respecte pas cette interdiction d'entrée sur le territoire.

Cette décision aurait été motivée par le "danger" que représentait le jeune homme compte tenu de sa "radicalisation" et des actes de violence qu'il a commis sur un court laps de temps. Selon un rapport de la police, le coupable de ces actes de dégradation avait attiré l'attention de la police en raison de son "extrémisme radical", il était selon les autorités "un fidèle de l'une des branches les plus radicales de l'Islam sunnite". Le journal Noticias de Navarra affirme enfin que le Marocain a été expulsé du territoire espagnol dans un avion dont le ministère de l'Intérieur se sert pour rapatrier les citoyens maghrébins.

LIRE AUSSI: