Huffpost Tunisie mg

Vers une audition à huis clos de Imed Trabelsi par la commission d'arbitrage et de réconciliation de l'Instance Vérité et Dignité

Publication: Mis à jour:
IMED TRABELSI
Zoubeir Souissi / Reuters
Imprimer

La commission d’arbitrage et de réconciliation relevant de l’Instance Vérité et Dignité (IVD) entamera bientôt des séances d’arbitrage sur le dossier de Imed Trabelsi, neveu de Leïla Ben Ali, l’épouse de l’ancien président Zine El Abidine Ben Ali, a indiqué dimanche son avocat à l’agence TAP.

Les séances d’arbitrage auront lieu en présence du Chef du Contentieux de l’État, a ajouté Me Anis Boughattas, appelant à la levée des mandats d’arrêt contre son client pour qu’il puisse exécuter la décision d’arbitrage que prendra la commission.

Selon l’avocat de la défense, Imed Trabelsi devrait prendre part aux séances d’arbitrage qui se dérouleront à huis clos au siège de l’IVD. Il a rappelé que son client avait présenté une demande de réconciliation à l’IVD depuis janvier 2015 et a été auditionné par la commission dans la prison de Mornaguia.

Lors de ces séances, Imed Trabelsi s’est dit disposé à présenter ses excuses au peuple tunisien et à révéler toute la vérité tout en acceptant les conditions requises pour la réconciliation, a ajouté Me Boughattas.

Pour sa part, le président de la commission d’arbitrage et de réconciliation, Khaled Krichi s’est abstenu de confirmer ou de démentir la déclaration de Me Boughattas, précisant que les travaux de la commission se déroulent à huis clos pour préserver les données personnelles relatives aux personnes qui réclament la réconciliation ou ceux dont les dossiers d’arbitrage ont été présentés par l’État.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.