Huffpost Maroc mg

Le résumé des élections législatives marocaines du 7 octobre (VIDÉO)

Publication: Mis à jour:
Imprimer

POLITIQUE - Les deuxièmes élections législatives marocaines après la Constitution de 2011 se sont tenues le 7 octobre. Le PJD est arrivé premier avec 125 sièges, suivi du PAM avec 102 sièges, loin devant l'Istiqlal avec 46 sièges.

Le scrutin a été marqué par une contre-performance de la gauche marocaine. L'USFP a obtenu 20 sièges, contre 42 en 2011, tandis que le PPS a perdu 9 sièges, avec 12 sièges seulement. La FGD, qui n'a obtenu que 2 sièges, n'a pas réussi à ressusciter la gauche.

Le scrutin a aussi été marqué par un important taux d'abstention: 43% sur les 15,7 millions de Marocains inscrits sur les listes électorales, soit 6,7 millions de votants.

Le roi Mohammed VI devrait nommer un chef du gouvernement issu du PJD dans les jours qui viennent. Et lui confier la délicate mission de composer une coalition gouvernementale.

Pour atteindre la majorité des 198 sièges sur 395, le PJD a besoin de 73 sièges. Il devra donc négocier avec d'autres partis et tenter de sceller des alliances. Pour l'heure, tous les scénarios sont possibles.

La rentrée parlementaire aura lieu vendredi 14 octobre. À cette occasion, le roi Mohammed VI livrera son traditionnel discours devant les membres du Parlement.

LIRE AUSSI: Des alliances incertaines: Le PJD finira-t-il par s'allier au PAM?