Huffpost Algeria mg

Le chef du gouvernement Tunisien confirme l'annulation de la taxe touristique pour les Algériens

Publication: Mis à jour:
YOUSSEF CHAHED
Tunisia's premier-designate Youssef Chahed speaks during a press conference to present his proposed new unity government list after he submitted it to the president on August 20, 2016 in Carthage, near the capital Tunis. Chahed, a 40-year-old former local affairs minister and member of the Nidaa Tounes party, had been given 30 days to form a cabinet. If his cabinet wins the backing of parliament, Chahed will become the North African country's youngest premier since independence from France in 19 | FETHI BELAID via Getty Images
Imprimer

Le chef du gouvernement tunisien Youssef Chahed a confirmé ce dimanche 09 octobre l'annulation de la taxe de sortie du territoire tunisien imposée aux véhicules étrangers, dont algériens, lors de sa visite de travail à Alger.

Youssef Chahed, relayé par l'agence Tunis Afrique Presse (TAP), a déclaré avoir informé les responsables de l'Algérie de l'annulation de cette taxe, "qui a causé une certain malaise chez nos frères algériens". Le chef du gouvernement tunisien confirmait ainsi les déclarations de sa ministre de l'Economie, Lamia Zribi, vendredi à la radio Mosaïque FM.

La décision entrera en vigueur avec la Loi tunisienne de finances 2017, expliquaient samedi des médias locaux.

Youssef Chahed a qualifié "d'excellents" ses entretiens ce dimanche avec le Premier ministre Abdelmalek Sellal et la délégation du gouvernement algérien. Il a révélé que plusieurs questions ont été évoquées, dont la libre circulation, de travail et de séjour.

Outre la coopération bilatérale dans la sécurité et la lutte contre le terrorisme, la visite du chef de gouvernement tunisien a également porté sur les relations économiques et commerciales, dans le but d'aboutir " à une vision stratégique économique intégrale et commune" des secteurs industriel et commercial.

Dans cette optique, le même responsable a annoncé qu'une structure chargée de la coordination des efforts des deux pays sera créée en Algérie et en Tunisie.

Les deux parties ont mis sur la nécessité de "hisser les relations exceptionnelles unissant les deux pays à des paliers supérieurs", a-t-il déclaré, à travers la concrétisation des conventions signées.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.