Huffpost Maroc mg

L'acteur Robert de Niro s'en prend violemment à Donald Trump et le traite de "porc"

Publication: Mis à jour:
DE NIRO
Robert de Niro s'en prend violemment à Donald Trump et le traite de "porc" | Youtube
Imprimer

ETATS-UNIS - Un de plus. Après les femmes, les membres du parti républicain, les membres de la communauté mexicaine et bien d'autres, voilà que Donald Trump se met à dos l'une des figures emblématiques d'Hollywood, en la personne de Robert de Niro. Dans l'émission "The Kelly File", diffusée sur la chaîne Fox News, l'acteur a livré le fond de sa pensée, et il n'y est pas allé de main morte.

"Il est tellement stupide. C'est un minable, un chien, un porc, un arnaqueur qui ne sait pas de quoi il parle, qui ne travaille pas ses sujets, qui n'accorde d'importance à rien, qui pense qu'il joue avec les gens, qui ne paie pas ses impôts", entame l'acteur, en faisant allusion à la révélation du New York Times sur les impayés du milliardaire.

Mais il ne s'arrête pas là. Après avoir qualifié Donald Trump de "désastre national", selon une expression de Colin Powell, de Niro exprime sa colère, face à la réussite politique du magnat de l'immobilier. "Cela me met tellement en colère, que ce pays soit arrivé au point de mettre cet idiot, ce crétin à la place qu'il occupe aujourd'hui." "C'est le genre de personne que nous voulons comme président? Je ne crois pas. Ce qui me préoccupe, c'est la direction que prend ce pays, et ce qui m'inquiète au plus haut point, c'est qu'il pourrait prendre une mauvaise direction, avec quelqu'un comme Donald Trump. Si vous vous préoccupez de votre avenir, votez pour lui", conclut ironiquement l'acteur.

Les célébrités se mobilisent contre Trump

Autre défection (de taille) du côté des personnalités pour Donald Trump, le retrait du républicain Arnold Schwarzenegger, qui a indiqué dans un communiqué samedi 8 octobre que pour la première fois depuis qu'il avait acquis la citoyenneté américaine en 1983, il "ne voterait pas pour le candidat républicain à la présidence."

"Comme de nombreux Américains, j'ai été partagé pendant cette élection - je n''ai toujours pas fait mon choix sur la façon dont je voterai le mois prochain. (...) Mais aussi fier que je puisse être de me définir comme républicain, il y a aussi une autre distinction qui me tient à coeur par dessus tout -le fait d'être Américain. Donc je veux prendre un moment aujourd'hui pour rappeler à mes confrères républicains qu'il n'est pas seulement satisfaisant de choisir son pays plutôt que son parti politique - c'est de notre responsabilité."

Ce n'est pas la première fois que les célébrités hollywoodiennes prennent position contre le candidat républicain. En juillet dernier, une centaine de personnalités comme Jane Fonda, Julianne Moore, Mark Ruffalo, Kerry Washington et bien d'autres avait signé une pétition pour signifier leur rejet du candidat républicain, et attirer l'attention sur "les dangers d'une présidence Trump".

LIRE AUSSI: