Huffpost Algeria mg

Ouverture prochaine du site cinématographique d'El Achour aux producteurs étrangers et privés

Publication: Mis à jour:
2CE85929FF71985671DF565D578176AA_XL
APS
Imprimer

Le site cinématographique d'El Achour (Alger) sera ouvert prochainement aux producteurs étrangers et privés, a affirmé samedi le ministre de la Culture, Azeddine Mihoubi.

"Le budget de réalisation dudit site a été prélevé sur celui du film sur la vie d'Ibn Badis estimé à 35 milliards de centimes", a indiqué à l'APS le ministre qui visitait les ruelles du site "réalisé en un temps record pour le tournage des scènes du film sur la vie d'Ibn Badis.

"Réalisé par des professionnels et sur la base d'une étude historique, le site sera fin prêt dans une semaine dans l'attente de la réalisation d'autres compartiments ", a-t-il ajouté.

Concernant les travaux d'extension du site d'El Achour, M. Mihoubi a indiqué qu'"il s'agit d'une cité cinématographique moderne où il sera possible de tourner des scènes contemporaines, mais aussi des scènes illustrant des évènements historiques sur un autre site, réplique de la Casbah d'Alger, qui sera réalisé plus tard grâce à des prélèvements sur des budgets de films".

Pour le ministre, "le lancement d'un site de tournage constitue l'un des principaux pas à franchir dans l'industrie cinématographique, surtout si ce dernier répond aux standards de professionnalisme".

Par ailleurs, M. Mihoubi a relevé certains problèmes rencontrés par le cinéma algérien, rappelant que son département oeuvrait à promouvoir les métiers du cinéma, notamment ceux ayant trait au montage, aux effets spéciaux, au son et à l'image.

L'occasion était pour le ministre de présenter le musicien algérien Salim Dada qui composera la musique du film sur Ibn Badis, rappelant que ce musicien avait composé la musique du film sur St Augustin.

LIRE AUSSI: Reprise du tournage du biopic "Ibn Badis"

La gestion des salles de cinéma transférée à l'Office national de la culture et de l'information

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.