Huffpost Algeria mg

Grippe saisonnière: la campagne de vaccination débutera le 16 octobre

Publication: Mis à jour:
VACCINS
APS
Imprimer

La campagne de vaccination contre la grippe saisonnière 2016-2017 débutera le 16 octobre, a appris l'APS auprès de la direction de prévention et de promotion de la santé du ministère de la Santé, de la population et de la réforme hospitalière.

Pour cette saison, l'institut pasteur a acquis 2,5 millions de doses conformément aux recommandations des spécialistes, a fait savoir la même source indiquant que ces doses seront mises à la disposition des catégories nécessitant ce vaccin.

"Conformément aux recommandations du comité d'experts du ministère les 2,5 millions de doses ont été acquises et mises à la disposition des centres vaccinateurs habituels des établissements de santé où le vaccin est administré gratuitement, ainsi que les officines où le vaccin est remboursé par la Sécurité sociale pour les personnes âgées et les malades chroniques", a-t-on expliqué de même source.

Concernant le suivi de la situation épidémiologique de la grippe le ministère a mis en place un réseau de contrôle des maladies transmissibles supervisé par l'institut national de la santé publique et le laboratoire de référence relevant de l'institut Pasteur pour l'examen du virus grippal en Algérie.

Selon la direction de prévention et de promotion de la santé, les personnes éligibles à la vaccination sont celles exposées au risque de complications, notamment les personnes âgées de 65 ans et plus, les adultes et les enfants présentant une pathologie chronique, les cardiopathies, les affections pulmonaires chroniques, les affections métaboliques (diabète, obésité...), rénales, les malades présentant le syndrome d'immunodéficience acquise, les femmes enceintes, les professionnels de la santé et les pèlerins.

Le vaccin antigrippal constitue le meilleur moyen de protéger ces catégories à risque contre les complications de la grippe saisonnière et permet de réduire le taux de morbidité liée à cette affection. Les données de surveillance pharmacologique démontrent que ce produit ne présente aucun effet secondaire hormis une rougeur ou une douleur localisée à l'endroit d'administration la douleur.

Le vaccin ne protège toutefois pas contre les symptômes grippaux provoqués par d'autres virus affectant le système respiratoire.

Pour la situation épidémiologique 2015-2016, on signale 151 cas de grippe sévère admis à l'hôpital soit 32% de l'ensemble d'un échantillon estimé à 534 personnes.

Le symptôme grippal représente 10% des consultations médicales de saison. ce taux diffère selon les années ou semaines de pic de l'épidémie de grippe. Chez les enfants âgés entre 0 et 4 ans, ce taux est en augmentation de 3 à 5% par rapport à celui enregistré chez les adultes.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.