Huffpost Maroc mg

Élections: Démentis à la chaîne du ministère de l'Intérieur

Publication: Mis à jour:
HASSAD
DR
Imprimer

ÉLECTIONS - Ce vendredi 7 octobre en début d'après-midi, le ministère de l'Intérieur a diffusé trois communiqués pour démentir diverses rumeurs et informations parues dans la presse, ou relayées par des membres de partis politiques.

Dans le premier communiqué, les autorités locales de la province de Tétouan ont démenti ce qu'elles qualifient d'"allégations tendancieuses et dénuées de tout fondement relayées par le site ''Alraiy'' au sujet de déclarations d'observateurs d’un parti politique prétendant qu’une charrette a été placée au milieu de la route pour entraver leur accès aux bureaux de vote dans la commune '’Al-Kharroub’’ dans la province de Tétouan", lit-on dans le communiqué. Celui-ci affirme que "les photos diffusées par le site en question concernent une charrette tractée utilisée dans le transport du foin, propriété d’un agriculteur de la région, qui est tombée en panne près du lieu de stockage du foin à proximité de la route", ajoutant que "la présence de cette charrette a été exploitée pour lancer des allégations dénuées de tout fondement".

Le deuxième communiqué, diffusé par les autorités locales de Aïn Chock, à Casablanca, nous apprend qu’elles ont reçu des plaintes de mandataires de certaines listes électorales, qui faisaient état de violations portant préjudice à l’intégrité de l’opération de vote, telles que l’orientation d’électeurs par des mandataires de listes et des agents d’autorité en vue de voter pour des formations politiques précises. Les autorités locales de la préfecture d’arrondissement d’Ain Chock affirment que l’enquête menée à ce sujet a révélé qu’il s’agit d’"allégations sans fondement qui entrent dans le cadre de la concurrence entre parties", lit-on dans le communiqué.

Le troisième communiqué, émanant des autorités locales de Khenifra, rapporte qu'un individu a cassé une urne dans l'un des bureaux de vote de la circonscription, ce vendredi 7 octobre dans la matinée. Selon la même source, le président du bureau de vote a procédé au remplacement de l'urne cassée, et ce, en présence des représentants des partis politiques.

LIRE AUSSI: