Huffpost Maroc mg

Mbarka Bouaida fait campagne à Guelmim (REPORTAGE)

Publication: Mis à jour:
MBARKA BOUAIDA
Reda Zaireg
Imprimer

ÉLECTIONS - Mercredi 5 octobre, à une dizaine de kilomètres de Guelmim, à Douar Laqsabi, la maison des Bouaida, portes grandes ouvertes, accueillait notables, chefs et membres de tribus et de clans.

À l'entrée, Mbarka Bouaida recevait ses hôtes. Plus d'une centaine étaient présents au déjeuner, répartis sur les nombreuses tables dressées dans la salle principale de la maison. Dans une salle adjacente, Salaheddine Mezouar était attablé avec, entre autres, Nawal El Moutawakil, mandataire de la liste nationale du parti, et Amina Benkhadra, directrice générale de l'Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM) et membre du RNI. Plus tard, il s'isolera avec les candidats du RNI à Guelmim, pour un débriefing express. Entre temps, les convives ont déjà quitté le domicile des Bouaida pour se diriger vers la salle couverte de Guelmim, où se tiendra le meeting du RNI.

Après une longue attente, Salaheddine Mezouar arrive sur les lieux. Les notables se tiennent en rang pour accueillir le président du RNI, tandis que de jeunes filles portant dattes et lait forment une file. Après avoir salué, comme le requiert le protocole, les notables; goutté aux dattes et au lait; distribué salamalecs par-ci, sourires par là, Salaheddine Mezouar effectue un lâcher de colombes, en compagnie de membres du parti.

À l'intérieur de la salle couverte, près de 1.500 personnes attendaient le début du meeting. Mbarka Bouaida est la première à prendre la parole. "Lors des élections communales et régionales, nous sommes pour porter le changement. Aujourd'hui, nous venons avec la même intention", a-t-elle scandé en direction des foules. "Notre ambition, c'est de réussir le développement économique de Guelmim et de la région. Ce sera notre défi pour les prochaines années, notre défi permanent".

Abdelouadoud Kharbouch, colistier de Mbarka Bouaida a, lors de son discours, préféré mettre l'emphase sur les promesses du RNI pour Guelmim, soit la construction d'une université et d'un hôpital; la régionalisation des concours de la fonction publique et, plus largement, "le dévouement à cette région. Vendredi, vous êtes appelés à voter pour le changement, et le changement passe par le vote pour le parti de la colombe", a déclaré Kharbouch.

Deux interventions plus tard, c'est au tour de Salaheddine Mezouar de livrer son discours. Après avoir émis le souhait que "ces élections se déroulent dans un climat positif et enregistrent une forte participation", le président du RNI a déclaré que "les exigences de l’étape actuelle font appel à un parti ayant des qualités comme celles dont dispose le RNI, un parti de modération et du juste milieu, qui influe sur la dynamique des réformes et de développement et érige la lutte contre la précarité et la pauvreté en tête de ses priorités".

Meeting du RNI à Guelmim, le 5 octobre 2016

LIRE AUSSI: